Caricatures

Le vote par internet risque de faire bugger les Français

Caricatures
URL courte
Par
4328
S'abonner

Face au taux d'abstention abyssal du premier tour des régionales, l'exécutif souhaite «moderniser» les prochains scrutins pour favoriser la participation.

Le débat du vote internet relancé par LREM, ses opposants dénonces les fraudes possibles

Pourra-t-on bientôt voter d'un clic depuis chez soi entre deux TikTok? Le débat est relancé par la majorité. «Je suis favorable au vote "électronique" par internet» a indiqué Gabriel Attal.

Mais l'enthousiasme du porte-parole est loin d'être partagé par tous, y compris au sein même du gouvernement! Piratage informatique, vote sous emprise ou encore solidité des infrastructures numériques posent question.

On se souvient des problèmes rencontrés sur les espaces numériques de travail de l'éducation nationale en mars dernier qui avaient été attribués... à des hackers russes par Jean-Michel Blanquer, devenu la risée sur Twitter.

La propagande électorale, elle, ne finira plus dans les buissons... mais dans les spams de la boite mail?

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Martine Wonner affirme à tort que la Garde républicaine a démissionné et ne veut plus protéger Macron
Tags:
Gabriel Attal, Internet, vote, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures