Ecoutez Radio Sputnik
    Pierre Cardin loue la mode et l’aéronautique russes

    Pierre Cardin loue la mode et l’aéronautique russes

    Photo: EPA
    Culture
    URL courte
    0 2 0 0

    Le 7 juin, les Moscovites ont pu admirer le défilé cosmique de Pierre Cardin qui s’est déroulé sur la scène du palais du Kremlin.

    Le 7 juin, les Moscovites ont pu admirer le défilé cosmique de Pierre Cardin qui s’est déroulé  sur la scène du palais du Kremlin. Le lendemain, le même défilé ravira les habitants de Kalouga, la ville où a vécu et travaillé Constantin Tsiolkovski, chercheur russe et père de l’aéronautique moderne.

    « La raison pour laquelle je viens à Kalouga est que j’ai une grande admiration pour le cosmonaute. Il y a près de cinquante ans, c’était très avant-garde. Maintenant cela peu paraître courant et normal mais à l’époque où j’ai créé tous mes modèles, c’était révolutionnaire et c’est d’ailleurs la mode que l’on porte aujourd’hui. Mais il a fallu attendre 50 ans pour que ce soit porté dans la rue. J’ai eu le plaisir de m’habiller et de marcher dans le premier costume américain de l’homme qui a marché sur la Lune », explique Pierre Cardin, couturier et homme d’affaires français d’origine italienne.   

    DiaporamaPierre Cardin de nouveau à Moscou

    C’est la 28ème fois que Pierre Cardin se rend en Russie. Le célèbre couturier qui s’intéresse à la culture russe lance des projets communs avec les couturiers, artistes, plasticiens russes, qui organisent des tournées des théâtres français en Russie et vice versa. Cette fois, outre sa collection « Quatre saisons », il présentera sa comédie musicale « Casanova ».

    La veille du défilé au palais du Kremlin, Pierre Cardin a visité l’Université du design et des technologies de Moscou. Il s’est adressé à ses jeunes collègues russes :

    « A l’époque, j’avais  manifesté le désir de créer une université de mode Pierre Cardin. Et je dois dire que je suis très étonné de voir, avec tous les professeurs présents ici, la qualité de votre travail. Je pense que les jeunes étudiants ont la chance d’avoir des professeurs de cette qualité. A ma connaissance, c’est la plus grande université de mode du monde. En tout cas, la plus complète. Même en France, à Paris nous n’avons pas cette chance. Il y a une qualité de choix et de direction qui m’étonne. Et votre ville, votre pays n’a actuellement rien à envier aux autres pays.  Il y a tout ce qu’il faut : le cuir, les chaussures, les sacs, les bagages, les fourrures, la lingerie, la mode pour les enfants, les hommes, les femmes : c’est une université assez complète. Votre pays est grand, le plus grand du monde. Le marché est donc très grand et très ouvert. En plus, vous êtes un peuple international. Vous avez le choix des plus jolies filles. Les mannequins qui sont à Paris sont presque toutes Russes ».  

    La visite du célèbre couturier français à l’université moscovite s’est terminée par une très bonne surprise pour l’étudiante Ekaterina Ikonova qualifiée par le grand maître d’étoile montante de la mode russe grâce à sa collection « Figures géométriques ». 

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik