Ecoutez Radio Sputnik
    Le retour d'une relique

    Le retour d'une relique

    Photo: RIA Novosti
    Culture
    URL courte
    0 01

    La célèbre Porte Sainte de la cathédrale du Sauveur-Sur-Le-Sang-Versé perdue dans les années 1920, a été reconstituée à Saint-Pétesbourg. On a longtemps pensé que c’était impossible mais le 14 mars la Porte a repris sa place historique. Les restaurateurs ont réussi à la recréer à l’identique.

    Les spécialistes du musée de la Cathédrale Saint-Isaac qui s’occupaient de la restauration estiment que la relique relève d’une véritable pièce de joaillerie. Pour la restaurer, les experts ont pratiquement dû partir de zéro, a raconté dans l’interview à la Voix de la Russie la directrice de la communication du musée Taïssïa Bartova-Grozovskaïa:

    " L’année 1920 était à Saint-Pétersbourg celle des saisies en masse des trésors religieux. Cette campagne n’a pas épargné la Porte Sainte dont les plaques d’émail et six icônes également en émail représentant quatre évangélistes et les scènes de l’Annonciation ainsi que tous les éléments en métaux précieux, ont été irrémédiablement perdus. Pourtant, la carcasse métallique de la Porte elle-même s’est préservée par miracle. Jetée dehors, elle a été restituée à la cathédrale et y est restée plusieurs décennies durant. En fait, c’est à partir de cette carcasse authentique, de deux photos en noir et blanc découvertes dans les archives de Saint-Pétersbourg et d’une lithographie en couleurs de 1907 du peintre Kareline qu’ont commencé les travaux de restauration. Il a fallu près de 8 ans pour restaurer soigneusement la relique considérée comme perdue. Il a semblé même à un moment donné qu’on n’y arriverait jamais. Nous avons dû faire face à une multitude de problèmes et les solutions n’étaient pas évidentes du tout ".

    " La technique russe de cuisson des émaux appliquée à un ouvrage aussi monumental n’existe plus aujourd’hui. Personne ne savait non plus tous les secrets de fabrication de la Porte Sainte, tant et si bien qu’il fallait tout recommencer à zéro. Nous avons fait appel aux technologies informatiques les plus perfectionnées pour étudier la carcasse et les photographies dans le plus grand détail. Aussi, avons-nous élaboré une gamme de couleurs spéciale pour fabriquer les émaux avec leurs motifs végétaux. Le moindre détail était fait à la main et ce travail prenait au moins trois mois. Il fallait d’abord faire un modèle en bois, puis en cire et finalement le transposer  sur le métal. C’était un travail particulièrement soigné et nous sommes actuellement les seuls au monde à maîtriser cette technique. La restauration de la Porte Sainte nous a donné en même temps l’occasion de faire renaître des secrets oubliés de l’art de joaillerie ".

    Ce chef-d’oeuvre d’art religieux pèse aux alentours de 600 kilos. Rien que ses battants mesurent plus de 3 mètres en hauteur et presque 2 mètres en largeur. Le 14 mars la relique a repris sa place historique dans la cathédrale du Sauveur sur le sang versé de Saint-Pétersbourg. Cette date n’a pas été choisie au hasard. C’est le 14 mars 1881 que l’empereur russe Alexandre II est mort des suites d’un attentat. Deux ans plus tard, une église votive, la cathédrale de la Résurrection, a été érigée sur l’emplacement de la tragédie. Mais elle est plus connue dans le peuple sous le nom de Cathédale du Sauveur sur le sang versé. Les habitants de Saint-Pétersbourg et des gens venus des quatre coins de la Russie et du monde ne se lassaient d’amirer la Porte Sainte d’une beauté étonnante.

    Dans les années 20 et 30 du dernier siècle, quand l’Etat soviétique s’en est pris à la religion, la cathédrale de la Résurrection du Christ a été préservée par miracle mais ses biens ont disparu dans la nature. Pendant la Seconde guerre mondiale la cathédrale abritait une morgue où été amenés les Léiningradois morts sous les bombes. Au milieu des années 1980, la cathédrale a été transformée en musée et était ouverte aux visiteurs. Le premier office religieux y a été célébré en 2004, après une interruption de plus de 70 ans.

    Lire aussi:

    Les reliques de Saint Nicolas arrivent en Russie pour la 1e fois depuis 930 ans (VIDEO)
    Vladimir Poutine rend hommage aux reliques de Saint Nicolas
    Un million de fidèles se sont recueillis devant les reliques de St-Nicolas à Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik