Ecoutez Radio Sputnik
    • © Photo : RIA Novosti
    • © Photo : it.wikipedia.org/Luc Viatour/сс-by-sa 3.0
    © Photo : RIA Novosti

    La présentation du fac-similé du Codex sur le vol des oiseaux de Léonard de Vinci s’est tenue fin novembre à l'ambassade d'Italie à Moscou. Le grand peintre et savant italien a décidé de prouver à la charnière des XVe et XVIe siècles que l’homme était capable de voler. La présentation de son ouvrage a été ainsi incluse dans le programme « Exibitaly – chefs-d’œuvre de l'Italie aujourd'hui » comme le témoignage du lien existant entre les technologies et l’art.

    Parmi les participants à la présentation figuraient Giovanni Saccani, directeur de la Bibliothèque royale de Turin et Irina Antonova, directrice du musée des Beaux-arts Pouchkine. Mme Antonova a cordialement remercié le gouvernement italien pour avoir prêté le manuscrit de Léonard au musée :

    « La présentation du Codex sur le vol des oiseaux est un grand événement pour notre pays. Nous avons la possibilité de voir de nos propres yeux le génie de Léonard de Vinci. Il s’occupait de tout ce dont on pouvait s’occuper à son époque : sculpture, architecture, musique, chimie, sciences. Le Codex sur le vol des oiseaux est un tout petit livre, mais il suscite une très forte émotion. Et maintenant nous sommes heureux de l’exposer dans notre musée ».

    La directrice du musée des Beaux-arts Pouchkine a également exprimé son espoir que les Russes pourront voir un jour le célèbre autoportrait de Léonard de Vinci qui se trouve aussi à la Bibliothèque royale de Turin et n’a jamais été exposé en Russie.

    Tout ce que faisait Léonard était considéré comme un miracle par la plupart de ses contemporains. Les siècles ont passé et les miracles se poursuivent autour de lui.

    « Cette présentation est liée aux nouvelles technologies qui seraient impossibles en quelque sorte sans le génie de Léonard », a indiqué l’ambassadeur italien.

    La présentation serait également impossible sans une page peu connue de l’histoire de relations italiano-russes. En 1892, le fils d'une famille de marchands russes achète à Londres un cahier du Moyen Age qu’il offre plus tard au roi italien Umberto I. Un an après il publie la première copie fac-similé du Codex dédiée à la reine d'Italie, Marguerite de Savoie. C'est ainsi que l’ouvrage a été publié pour la première fois.

    A la fin de la soirée Antonio Zanardi Landi, ambassadeur d'Italie en Russie, a remis à Irina Antonova l'insigne de Commandeur de l'ordre du Mérite de la République italienne. Cette décoration n'est attribuée qu'à des représentants de haut rang de la classe politique et à des ministres. « Bien que madame Antonova ne soit pas formellement ministre de la Culture de Russie, a noté l'ambassadeur, nous pouvons la nommer de plein droit ministre informel de la Culture de Russie, d'Italie et du reste de l'Europe ».

    Le manuscrit unique sera exposé à Moscou au musée des Beaux-arts Pouchkine du 30 novembre 2012 au 27 janvier 2015. Le Codex sur le vol des oiseaux a été même envoyé sur Mars. Le rêve de mirace de Léonard s'est ainsi réalisé. T

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de photos