Ecoutez Radio Sputnik
    Festival de Noël de musique : le bien doit l’emporter sur le mal

    Festival de Noël de musique : le bien doit l’emporter sur le mal

    Photo : RIA Novosti
    Culture
    URL courte
    0 0 0

    Le festival de Noël de musique classique qui s’est déroulé à Moscou à la charnière de 2012 et 2013 a passé le relais au Festival de Noël de musique spirituelle qui aura lieu du 9 au 24 janvier à la Maison de la musique de Moscou. Ce forum qui se tient pour la troisième fois réunit des orchestres venus de Russie, de Bulgarie, d’Espagne et d’Ukraine.

    Le Festival a traditionnellement deux directeurs artistiques qui sont l’illustre musicien Vladimir Spivakov et le métropolite de Volokolamsk Illarion. Ils aspirent tous les deux à faire du Festival un lieu de rencontre entre l’âme humaine et le monde du beau, entre les différentes cultures spirituelles chrétiennes, entre l’Orient et l’Occident chrétiens. C’est pour cette raison que le programme inclut des chefs-d’oeuvre d’époques, de cultures et de traditions religieuses différentes. Vladimir Spivakov, remarquable violoniste, chef d’orchestre et président de la Maison de la Musique, a déclaré avant l’ouverture du festival :

    « Tout homme a dans son âme une place pour les sentiments religieux. C’est ma conviction profonde et je veux arracher les gens à leur quotidien difficile et souvent tragique et leur offrir une consolation ».

    Le festival actuel s’ouvre sur une musique du métropolite Illarion. Il a étudié dans sa jeunesse à la faculté de composition du Conservatoire de Moscou et a renoué il y a quelques années avec sa première profession. Il est convaincu que la musique peut produire un effet bénéfique sur la spiritualité de l’homme:

    « La vision traditionnelle de la mission de l’Église est assimilée à l’image du prédicateur la Bible à la main. Or, n’oublions pas que l’Église a tout au long des siècles communiqué avec le monde à travers le langage de la poésie et de la musique religieuses, à travers les icônes et les fresques ».

    Le 9 janvier sera interprété à Moscou « L’oratorio de Noël » qui est l’une des oeuvres les plus connues du métropolite Illarion. A propos, son auteur s’essaiera dans le rôle d’évangéliste racontant la naissance et les premiers jours de la vie d’ici-bas de Jésus Christ. L’Oratorio fait également appel à des extraits des évangiles selon Mathieu et Luc.T

    Lire aussi:

    La musique militaire résonne au cœur de Moscou à l’occasion du festival Tour Spasskaïa
    Cérémonie de clôture du festival Tour Spasskaïa à Moscou
    Sanctions, «quelque chose de momentané. Partout il y a une sorte de crise dans l’art»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik