Ecoutez Radio Sputnik
    Hommage à Tikhon Khrennikov sous la baguette de Valeri Guerguiev

    Hommage à Tikhon Khrennikov sous la baguette de Valeri Guerguiev

    Photo : RIA Novosti
    Culture
    URL courte
    0 01

    A l’occasion du 100e anniversaire du célèbre compositeur soviétique Tikhon Khrennikov, le célèbre chef d'orchestre Valeri Guerguiev donne des concerts dans différentes villes de Russie : à Moscou, à Saint-Pétersbourg et dans la patrie du compositeur, l’ancienne ville d’Elets (le 8 – le 9 juin).

    Les participants au mini-festival sont les solistes et l'orchestre du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, ainsi que l'orchestre Nouvelle Russie et le célèbre violoniste Vadim Repine.

    En consacrant une série de concerts à Tikhon Khrennikov, Valeri Guerguiev rend avant tout hommage à la mémoire de l’homme qui lui a offert son amitié et son soutien. Ils ont fait connaissance en 1977 à Berlin. Guerguiev, alors âgé de 23 ans, a remporté le Concours International des chefs d'orchestre Herbert Von Karayan. Aujourd'hui, il se souvient de sa première rencontre avec Khrennikov :

    « J'étais jeune, sans titres, même sans ambitions, mais le pays m'a envoyé au concours à Berlin d’Ouest. Tikhon Nikolaevitch était membre du jury, il représentait l’immense tradition musicale, soviétique et multiethnique, et ne se préparait aucunement à me rencontrer. Naturellement, il savait que quelques enfants de l’URSS y participaient. Mais le concours a commencé, et nous avons d’abord fait connaissance, et ensuite nous nous sommes liés d'amitié, bien qu’il fût un grand maître, et moi – un étudiant terminant ses études au conservatoire de Léningrad. Mais l'amitié est née et de son côté, elle était pénétrée de chaleur pour moi ».

    Le programme des concerts commémoratifs comprend toutes les facettes de l'œuvre de Tikhon Khrennikov : la symphonie, un concert de violon, les airs d'opéra, et les suites de ballet, beaucoup de chansons pour films, grâce auxquelles Khrennikov était aimé de millions de gens. Sa Chanson sur Moscou pour le film la Porchère et le berger, ses Adieux pour le film À dix heures du soir après la guerre, étaient chantés dans toute l'Union Soviétique. Le célèbre compositeur italien Nino Rota a remarqué un jour: « Il est dommage que Tikhon Khrennikov ne puisse pas travailler à l'ouest : Hollywood en ferait un millionnaire ».C’est grâce à la musique de Khrennikov que dans les années 60 le film la Ballade du hussarda connu son immense renommée.

    « Cette musique était écrite pour le spectacle. Il y a longtemps, je l’ai vu en 1944. Il a produit sur moi une impression inoubliable, et grâce à la musique aussi. Une impression telle que j'ai décidé de réaliser ensuite un film d'après cette pièce. Et j’ai dit : seule la musique de Tikhon Khrennikov doit y être présente », confie le réalisateur du film Eldar Riazanov.

    À propos, le compositeur français Georges Orik a dit ceci sur une chanson de la Ballade du hussard - la Berceuse de Svetlana : « si Khrennikov n’avait composé que cette mélodie, son nom serait déjà entré pour l’éternité dans les annales de la musique ».

    Tikhon Khrennikov a vécu 95 ans. Il a longtemps enseigné au conservatoire de Moscou, où il a formé des dizaines de musiciens talentueux. Pendant plus de 40 ans, il a dirigé l'Union des compositeurs de l'URSS. « Le travail est la seule chose qui compte pour l’homme, s'il est passionné par son travail. Il n’y a rien de meilleur dans la vie », disait-il. T


    Lire aussi:

    Quand la musique classique fait crier
    Mélomane? Un chien monte sur scène lors d’un concert de musique classique (vidéo)
    Sanctions, «quelque chose de momentané. Partout il y a une sorte de crise dans l’art»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik