Défense

ABM: le déploiement d'armes nucléaires en Biélorussie est exclu (ambassadeur)

Défense
URL courte
0 0 0
S'abonner

En cas d'implantation d'éléments du bouclier antimissile américain en Europe, Moscou réviserait sa coopération militaire et technique avec la Biélorussie, sans toutefois y déployer d'armes nucléaires, a déclaré l'ambassadeur de Russie à Minsk Alexandre Sourikov.

MINSK, 6 août - RIA Novosti. En cas d'implantation d'éléments du bouclier antimissile américain en Europe, Moscou réviserait sa coopération militaire et technique avec la Biélorussie, sans toutefois y déployer d'armes nucléaires, a déclaré l'ambassadeur de Russie à Minsk Alexandre Sourikov.

"Dès qu'un accord sur l'implantation d'éléments de défense antimissile (ABM) aura été signé entre Varsovie et Washington, nous examinerons avec la Biélorussie des aspects supplémentaires de notre coopération militaire et technique", a-t-il affirmé mercredi lors d'une conférence de presse à Minsk.

"Puis, nous concevrons un système de riposte à l'ABM. Nous analyserons la situation pour savoir quelle arme utiliser en réponse. Cependant, les armes nucléaires ne réapparaîtront plus en Biélorussie", a ajouté l'ambassadeur.

Cela dit, M. Sourikov n'a pas exclu la possibilité de déploiement de missiles intercepteurs Iskander (SS-26 Stone, selon la classification de l'OTAN) et de bombardiers stratégiques.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
The Lancet met en garde contre son étude sur l’hydroxychloroquine
Le sketch d'un humoriste noir jouant un esclave sur le plateau de Cyril Hanouna en 2013 ressort et ne passe plus – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook