Défense

La base ABM américaine en Pologne entrera en service fin 2011 - début 2012

Défense
URL courte
0 0 0
S'abonner

Les Etats-Unis espèrent pouvoir rendre opérationnelle leur base ABM en Pologne fin 2011 - début 2012, a annoncé mercredi le chef de l'agence américaine de défense antimissile, le général Henry Obering.

VARSOVIE, 29 octobre - RIA Novosti. Les Etats-Unis espèrent pouvoir rendre opérationnelle leur base ABM en Pologne fin 2011 - début 2012, a annoncé mercredi le chef de l'agence américaine de défense antimissile, le général Henry Obering.

Selon le correspondant de RIA Novosti dans la capitale polonaise, M. Obering et son adjoint, le général Patrick Oreilly, ont visité l'aérodrome militaire de Redzikowo (à quatre km de Slupsk, ville de 100.000 habitants) où Washington envisage d'implanter des missiles intercepteurs conformément à l'accord polono-américain ad hoc.

Le général a fait savoir que l'agence américaine de défense antimissile avait l'intention de financer le déploiement des missiles à hauteur de 400 millions de dollars.

La base de défense antimissile à Redzikowo ne sera pas importante: elle comptera environ 500 militaires chargés d'entretenir les dix missiles intercepteurs, a-t-il précisé.

M. Obering a assuré que la base ABM ne présenterait aucun danger pour les habitants locaux et que personne ne serait obligé de quitter son foyer pour s'établir ailleurs.

Le vice-ministre polonais de la Défense Stanislaw Komorowski, qui a accompagné la délégation américaine à Redzikowo, a déclaré aux journalistes que les parties procédaient aux dernières concertations relatives au transfert de l'aérodrome aux Américains. Varsovie et Washington doivent prochainement signer un accord approprié.

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Une attaque menée par 250 radicaux repoussée par l'armée syrienne à Idlib
Le groupe qui a tagué la fresque en mémoire d’Adama Traoré explique son acte – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook