Défense

La Russie fournira des missiles Igla au Venezuela (Vedomosti)

Défense
URL courte
0 11
S'abonner
MOSCOU, 19 novembre - RIA Novosti. Rosoboronexport a signé un important contrat portant sur la livraison de missiles sol-air portables Igla-S, l'un des principaux clients étant le Venezuela, lit-on mercredi dans le quotidien Vedomosti.

L'entreprise LOMO de Saint-Pétersbourg a annoncé la signature d'un contrat de 72 millions d'euros pour la période 2009-2011 avec le bureau d'études KBM sur la livraison des composants nécessaires à l'exécution de son contrat sur les exportations d'armement. Le porte-parole de LOMO a refusé d'indiquer le montant du contrat et le nom du client. Chez KBM, on s'est refusé hier à tout commentaire.

Un responsable d'une des compagnies partenaires de LOMO indique qu'il s'agit d'un contrat portant sur la livraison de plusieurs centaines de missiles sol-air portables Igla-S au Venezuela pour la somme de quelques dizaines de millions de dollars.

Selon un autre responsable d'une entreprise du complexe militaro-industriel, cette somme de 72 millions de dollars pourrait également comprendre les livraisons de composants pour les systèmes de missiles guidés antichars Khrizantema, eux-aussi produits par KBM, à la Syrie et à la Lybie, tandis que les missiles Igla-S seront exportés au Viêtnam et dans nombre d'autres pays.

Le prix du système de guidage des missiles, que produit la compagnie LOMO, ne dépasse pas 30% du coût total du missile, et les livraisons concernent également d'autres matériels. C'est pourquoi on peut supposer que le montant des contrats signés par KBM avec utilisation des composants de LOMO pour la période 2009 - 2011 atteint 300 millions de dollars.

Le porte-parole de Rosoboronexport Viatcheslav Davydenko s'est abstenu de tout commentaire. L'ambassadeur du Venezuela en Russie, Hugo José Garcia Ernandez, a communiqué par l'intermédiaire de son assistant, qu'il n'était pas disposé à répondre à la question des missiles.

Le membre du conseil public auprès du ministère de la Défense, Rouslan Poukhov estime que les livraisons de missiles Igla au Venezuela représentent la partie la plus sensible et la plus importante pour les Etats-Unis des contrats de KBM, et que Washington prendra certainement des mesures actives pour saboter cet accord.

Les Américains accusent depuis longtemps le président vénézuélien Hugo Chavez de soutenir la guérilla de Colombie. Ils ont même attiré l'homme d'affaires russe Igor Bout en Thaïlande en faisant appel à des provocateurs, qui prétendaient vouloir acheter des missiles sol-air pour la guérilla colombienne, fait remarquer M. Poukhov. L'avenir de ce contrat avec le Venezuela montrera dans quelle mesure la politique extérieure des nouveaux dirigeants russes est indépendante des Etats-Unis, affirme-t-il.

Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Comme Jacques Chirac, Macron s’emporte contre des policiers israéliens à Jérusalem - vidéo
Chef d'état-major français: tuer le général iranien Soleimani en Irak n'était «pas une bonne idée»
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik