Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Matériel militaire: acheter à l'étranger est normal (Ivanov)

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    Le vice-premier russe Sergueï Ivanov a affirmé lors de l'heure du gouvernement à la Douma mercredi ne voir rien d'anormal dans l'achat par la Russie de certains matériels militaires étrangers.

    Le vice-premier russe Sergueï Ivanov a affirmé lors de l'heure du gouvernement à la Douma mercredi ne voir rien d'anormal dans l'achat par la Russie de certains matériels militaires étrangers.

    "Nous avons déjà procédé à l'achat de certains échantillons", a expliqué le responsable gouvernemental en charge notamment de l'industrie d'armements, interrogé par des députés au sujet des perspectives des importations d'armes étrangères.

    S'agissant de l'acquisition par Moscou un porte-hélicoptères français de classe Mistral et des technologies de construction pour trois autres navires de ce type, la députée communiste Svetlana Savitskaïa a  estimé que la Russie était au début d'un "processus rampant" et "très dangereux" pour sa capacité défensive.

    Moscou et Paris sont en négociations sur l'achat d'un porte-hélicoptères de classe Mistral avec l'utilisation de technologies françaises pour le chantier de trois autres navires de ce type en Russie.

    "Si l'industrie d'armement russe est impuissante à fournir un produit, alors pourquoi pas?", a indiqué le vice-premier ministre, ajoutant que la Russie accusait un fort retard dans la "construction de navires de surface notamment".

    Lire aussi:

    La Russie renonce à son propre projet de porte-hélicoptères? Le sujet est loin d’être clos
    Les Mistral égyptiens seront équipés d’hélicoptères russes
    L’équivalent russe du porte-hélicoptère Mistral sera construit d’ici 2022
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik