Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    S-300: Moscou livre à Pékin 15 unités de systèmes antimissiles sol-air

    Défense
    URL courte
    0 0 0

    La Russie a réalisé un contrat prévoyant la fourniture à la Chine 15 systèmes antimissiles sol-air S-300, a annoncé vendredi aux journalistes le directeur des Bureau d'études du groupe Almaz-Anteï, concepteur de ces systèmes, Igor Achourbeïli.

    La Russie a réalisé un contrat prévoyant la fourniture à la Chine 15 systèmes antimissiles sol-air S-300, a annoncé vendredi aux journalistes le directeur des Bureau d'études du groupe Almaz-Anteï, concepteur de ces systèmes, Igor Achourbeïli.

    "Nous venons de réaliser un très important contrat prévoyant la fourniture à la Chine de 15 systèmes antimissiles sol-air S-300 les plus récents", a-t-il déclaré.

    Le responsable a souligné que les importateurs "faisaient la queue" pour se procurer les produits militaires russes, notamment les systèmes antimissiles sol-air S-300 et S-400, précisant que le groupe avait toutefois suspendu le processus de conclusion de nouveaux contrats.

    "D'abord il faut équiper l'armée russe. Lorsque nous aurons des capacités supplémentaires et que nous aurons réalisé tous les contrats conclus, ce processus sera poursuivi", a expliqué M. Achourbeïli avant d'ajouter que la question des capacités supplémentaires s'éclaircira dès que le ministère russe de la Défense aura adopté la loi de programmation militaire jusqu'en 2020.

    Le système de missiles sol-air S-300 est destiné à la protection des grands ouvrages industriels et des centres administratifs, des bases militaires et des postes de commandement. Les S-300 sont capables de détruire les missiles balistiques, d'abattre les avions à une distance de 150 km et à une altitude allant jusqu'à 27 km et d'anéantir des cibles terrestres le cas échéant.

    Les systèmes à long rayon d'action S-300 ont déjà été achetés par la Slovaquie, le Vietnam et Chypre.

    Lire aussi:

    La Russie a livré des S-300 à l’Iran. Et après?
    L'Iran teste un système antimissile analogue au S-300 russe
    S-400 pour l'Inde: Moscou et New Delhi tout près d'un contrat
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik