Ecoutez Radio Sputnik
    Système de missiles sol-air S-300

    Russie-Iran: aucun accord sur les missiles Anteï-2500 (Moscou)

    © Sputnik . Valerii Melnikov
    Défense
    URL courte
    0 33
    S'abonner

    La Russie n'a signé aucun accord avec l'Iran sur la livraison de missiles sol-air Anteï-2500 à la place des S-300, a annoncé mardi Anatoli Issaïkine, directeur général de l'exportateur d'armes russe Rosoboronexport.

    La Russie n'a signé aucun accord avec l'Iran sur la livraison de missiles sol-air Anteï-2500 à la place des S-300, a annoncé mardi Anatoli Issaïkine, directeur général de l'exportateur d'armes russe Rosoboronexport.

    "Je ne pourrais en parler que s'il y avait des ententes entre les deux pays, mais il n'y en a pas", a déclaré M. Issaïkine invité par les journalistes à commenter les informations faisant état d'un remplacement éventuel des systèmes antiaériens S-300 par des missiles Anteï-2500.

    La Russie a signé avec l'Iran un contrat d'environ 800 millions de dollars prévoyant la livraison de cinq batteries de missiles sol-air S-300 en 2007. En 2010, Moscou a rompu le contrat en application de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'ONU interdisant la livraison d'armes défensives à Téhéran. Le ministère iranien de la Défense a porté plainte contre Rosoboronexport auprès de la Cour internationale d'arbitrage de Genève. La République islamique cherche à obtenir 4 milliards de dollars d'indemnités.

    L'Anteï-2500 (code Otan: SA-23 Gladiator) est un système de missiles conçu pour détruite les missiles balistiques de courte et moyenne portée, les missiles de croisière, ainsi que les missiles lancés depuis les avions et les bâtiments de surface.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik