Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    Bouclier antimissile: la coopération Russie-Otan piétine (Moscou)

    Défense
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 202

    La Russie et l'Otan n'arrivent pas à engager une coopération efficace en matière de défense antimissile, Moscou jugeant imprévisible le comportement de l'Alliance dans ce domaine, a déclaré mercredi le ministre russe de la Défense, le général Sergueï Choïgou, à l'issue d'une réunion du Conseil Russie-Otan à Bruxelles.

    La Russie et l'Otan n'arrivent pas à engager une coopération efficace en matière de défense antimissile,  Moscou jugeant imprévisible le comportement de l'Alliance dans ce domaine, a déclaré mercredi le ministre russe de la Défense, le général Sergueï Choïgou, à l'issue d'une réunion du Conseil Russie-Otan à Bruxelles.

    "La défense antimissile a évidemment été évoquée lors de la réunion. Le travail conjoint dans ce domaine ne marche pas. Les programmes de défense antimissile balistique se développent en Europe sans que nos préoccupations soient prises en compte", a indiqué M. Choïgou.

    Selon lui, la Russie souhaite "plus de prévisibilité en ce qui concerne les projets américains et otaniens de défense antimissile".

    Le ministre a dans le même temps souligné que la Russie se prononçait toujours "pour une coopération mutuellement avantageuse dans ce domaine, coopération susceptible de renforcer la sécurité de chaque Etat".

    "Avant de lancer des projets antimissiles conjoints, nous voulons obtenir des garanties juridiques attestant que le bouclier antimissile américain ne sera pas utilisé contre les forces russes de dissuasion nucléaire", a conclu le ministre.

    Lors du sommet de l'Otan à Lisbonne en 2010, Moscou et Washington ont convenu de coopérer dans le domaine de la défense antimissile européenne. Toutefois, les parties n'arrivent toujours pas à s'entendre sur l'architecture du futur bouclier. Les Etats-Unis refusent en outre de signer un document contraignant garantissant que le futur bouclier ne menacera pas les forces nucléaires russes.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Moscou: le bouclier antimissile US sur le territoire de ses alliés crée une menace
    Moscou promet une réponse musclée à une éventuelle frappe US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik