Ecoutez Radio Sputnik
    Défense

    La Russie peut exploiter les SNLE du projet 955 Boreï sans le missile Boulava

    Défense
    URL courte
    0 8001

    L'armée russe pourrait exploiter les sous-marins nucléaires du projet 955 Boreï (Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh) sans le missile intercontinental Boulava dont le dernier tir d'essai s'est soldé par un échec en septembre, a déclaré un représentant de l'Etat-major général des Forces armées russes.

    L'armée russe pourrait exploiter les sous-marins nucléaires du projet 955 Boreï (Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh) sans le missile intercontinental Boulava dont le dernier tir d'essai s'est soldé par un échec en septembre, a déclaré vendredi à Moscou un représentant de l'Etat-major général des Forces armées russes.

    "Les sous-marins nucléaires stratégiques du projet Boreï peuvent jouer le rôle de sous-marins polyvalents de frappe et être équipés d'autres armes — torpilles ou missiles déjà en dotation. Un docteur en sciences techniques est toujours capable de donner des cours de maths à l'école", a indiqué le responsable.

    Selon lui, il s'agit d'une solution provisoire qui permettra de lancer l'exploitation des sous-marins nucléaires en question avant que les problèmes du missile Boulava soient réglés.

    La tête de série du projet 955 Boreï Iouri Dolgorouki a été mis en dotation de la Marine en janvier 2013. Deux autres sous-marins du projet 955 — Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh- devraient être remis à la Marine russe d'ici la fin de l'année. Mais le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a décidé début septembre de suspendre la mise en dotation des SNLE Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh après l'échec d'un tir de Boulava survenu lors des tests de l'Alexandre Nevski le 6 septembre. Le missile est tombé dans l'Océan glacial arctique.

    Le missile R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) doit devenir l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Le Boulava est un missile à trois étages à propergol solide destiné à équiper les sous-marins. D'une portée de 8.000 km, il peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kt et à trajectoire indépendante.

    Capables de tirer des missiles balistiques intercontinentaux Boulava, les sous-marins nucléaires du projet 955 Boreï constitueront la base des Forces navales stratégiques russes après la mise au rebut des sous-marins de classes Akoula (Typhoon selon le code de l'OTAN), Kalmar et Mourena (Delta-3 et Delta-4 selon l'OTAN) en 2018.

    Lire aussi:

    Le sous-marin russe Iouri Dolgorouki effectue un tir réussi d’un missile Boulava
    Ministre: la Russie se dotera de nouveaux sous-marins stratégiques
    «La flotte stratégique russe se prépare à parer une frappe globale des USA»
    Tags:
    R-30 Boulava, 955 Boreï
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik