Ecoutez Radio Sputnik
    Bouclier antimissile: Washington responsable de l'absence de progrès (Moscou)

    Désarmement nucléaire: des inspecteurs russes visitent une base de missiles US

    © Sputnik . Mikhail Fomitchev
    Défense
    URL courte
    0 0 0
    S'abonner

    Des inspecteurs russes de la sécurité nucléaire ont visité la base de missiles de Malmstrom, dans le Montana (nord-ouest), en dépit des tensions marquant ces derniers temps les relations bilatérales, rapporte la chaîne de télévision Fox, se référant à une source au sein des forces armées US.

    Des inspecteurs russes de la sécurité nucléaire ont visité la base de missiles de Malmstrom, dans le Montana (nord-ouest), en dépit des tensions marquant ces derniers temps les relations bilatérales, rapporte la chaîne de télévision Fox, se référant à une source au sein des forces armées US.

    Les inspecteurs, qui ont passé 12 heures dans la base, voulaient s'assurer du fait que les portes des 18 silos à missile avaient été démontées et que les silos avaient été recouverts de terre et de gravier en application de du Traité russo-américain de réduction des armes stratégiques offensives (START-3) signé au printemps 2010. Les experts ont confirmé que la partie américaine avait tenu tous ses engagements, a indiqué la source.

    "Grosso modo, tout s'est bien passé", a déclaré le colonel US Marne Deranger.

    La Russie et les Etats-Unis ont signé le troisième Traité de réduction des armes stratégiques offensives (START) le 8 avril 2010 à Prague. Entré en vigueur le 5 février 2011 pour une période de 10 ans, le Traité START prévoit un maximum de 1.550 ogives nucléaires déployées pour chacun des deux pays, soit une réduction de 30% par rapport au niveau établi par le Traité de désarmement nucléaire conclu le 24 mai 2002 à Moscou.

    En application du traité, la Russie et les Etats-Unis échangent des données sur les quantités et sur le déploiement des forces nucléaires stratégiques le 1er mars et le 1er septembre de chaque année, et organisent des inspections réciproques des installations nucléaires depuis le 6 avril 2011.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik