Défense
URL courte
0 11
S'abonner

L’informateur scandaleux de WikiLeaks, l’ancien soldat américain Bradley Manning a publié une déclaration accusant les Etats-Unis de dissimuler la vérité sur l'Irak par le contrôle strict des médias.

Manning a reconnu qu’il avait violé la loi en divulguant des informations secrètes.

Toutefois, il a souligné que « les raisons qui l'ont poussé à le faire, n’étaient pas éliminées pour le moment ».

Manning est sûr qu’une guerre civile a repris en Irak, et les États-Unis examinent encore une fois la possibilité d'une intervention. Les médias américains couvrant l'intervention américaine en Irak et en Afghanistan, sont strictement contrôlés par l'armée, estime l’informateur de Wikileaks.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Point sur le Covid-19: la Russie dépasse le seuil des 10.000 cas
Covid-19: audition de Christophe Castaner par la mission d'information de l'Assemblée nationale
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook