Défense
URL courte
0 30
S'abonner

Les Chantiers navals russes de l'Amirauté construiront deux sous-marins à propulsion diesel-électrique du projet 636 "Varchavianka" à l'Algérie, a fait savoir à RIA Novosti une source au sein du complexe militaro-industriel russe.

Les Chantiers navals russes de l'Amirauté construiront deux sous-marins à propulsion diesel-électrique du projet 636 "Varchavianka" à l'Algérie, a fait savoir à RIA Novosti une source au sein du complexe militaro-industriel russe.

"Le contrat portant sur la construction de deux sous-marins a été approuvé", a indiqué l'interlocuteur de l'agence sans préciser le montant du contrat et les délais de sa réalisation.

Les Chantiers navals russes de l'Amirauté font partie du Groupe unifié de construction navale russe (OSK). Auparavant, la société a déjà livré des sous-marins de classe Varchavianka à l'Algérie. En 2009, les Chantiers ont signé avec le Vietnam un contrat prévoyant la livraison de six sous-marins du projet 636.1 pour un montant total de deux milliards de dollars.

Baptisés "trou noir" par les experts de l'Otan pour sa discrétion, les sous-marins diesel-électriques polyvalents du projet 636 "Varchavianka" (Improved Kilo, selon le code de l'Otan) appartiennent à la 3ème génération de sous-marins. Ils peuvent être dotés notamment de systèmes de missiles multirôles 3M-54 Club.

Lire aussi:

Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Un convoi militaire américain aurait été attaqué dans le sud de l'Irak - vidéos
Les gendarmes de l’Ardèche interceptent un étrange véhicule semblable à une Formule 1 – photo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook