Ecoutez Radio Sputnik
    L’Asie du Sud visée par les terroristes

    L’Asie du Sud visée par les terroristes

    © Photo: AP/Militant Website
    Défense
    URL courte
    0 01

    Les pays d’Asie du Sud se sont heurtés en 2014 à la menace émanant du terrorisme international. Le leader d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahri a annoncé en septembre la formation de l’aile du groupe en Asie du Sud. Les émissaires d’Al-Qaïda établissent activement les liens avec le moudjahiddines indiens.

    Les Talibans afghans et pakistanais soutiennent eux aussi les actes des terroristes d’Al-Qaïda. L’alliance a déjà engagé une offensive. Un attentat sérieux au poste-frontière Wagah à la frontière indo-pakistanaise a fait le 2 novembre 52 victimes. Les extrémistes ont commis un crime monstrueux ayant fait plus de 140 tués, essentiellement des enfants, et plus de 200 blessés.

    Selon les services spéciaux indiens, les terroristes ont pour but d’enlever les étrangers et d’appliquer en Inde le scénario syrien ou irakien. La violence et le chaos règnent dans ces Etats, dit la directrice du Centre d’études indiennes de l’Institut de l’Orient de l’Académie des sciences de Russie Tatiana Chaoumian.

    « Nous savons que les groupes terroristes déploient leurs activités sur le territoire du Cachemire. Il y a eu des cas lorsqu’ils ont pris en otages les touristes étrangers, les ont détenus et tués détenaient et tuaient et ceci – non seulement dans les régions où prédominent les musulmans. Actuellement cela peut se produire partout en Inde. Ainsi, la menace terroriste est très sérieuse ».

    Selon les experts, l’Asie du Sud est la cible d’Al-Qaïda à cause de la concurrence de plus en plus acharnée qui se déroule ces dernières années avec l’Etat islamique. Dans cet ordre d’idée, la déclaration du leader d’Al-Qaïda peut être considérée comme une tentative de devancer les concurrents et d’étendre leur influence en Asie du Sud.

    Or, il est possible de l’expliquer autrement. Al-Qaïda et le noyau militaire de l’EI ont été formés, instruits et armés par les services spéciaux américains. Les pays du Proche- et du Moyen-Orient : l’Irak, la Libye et la Syrie ont contenu pendant longtemps les tendances « jihadistes ». L’Irak et la Libye sont pratiquement détruits par les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux, en Syrie l’opposition armée soutenue par l’Occident a déchaîné une guerre civile.

    Seuls les Etats-Unis sont intéressés à maintenir la tension au Proche- et au Moyen-Orient et après le retrait des troupes de la coalition occidentale – aux frontières de l’Asie du Sud et de la Chine. Plusieurs pays asiatiques comme l’Iran, la Chine et l’Inde sont une menace objective pour la domination des Etats-Unis dans le monde. En détournant les forces et les moyens de ces pays pour la lutte antiterroriste, les Etats-Unis essaient de conserver l’hégémonie dans l’ordre mondial qu’ils ont créé.

    Lire aussi:

    Pourquoi des membres de Daech passent-ils à Al-Qaïda?
    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    WikiLeaks: USA et Al-Qaïda ont agi de concert en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik