Ecoutez Radio Sputnik
Le chasseur russe Su-30

L'Inde pourrait remplacer les Rafale français par les chasseurs russes

© www.avia-su.ru
Défense
URL courte
080730

L'Inde pourrait acheter les chasseurs russes dernier cri Su-30 MKI si la transaction concernant les chasseurs français Rafale n'est pas réussie, annoncent vendredi des sources au sein du ministère indien de la Défense.

L'Inde pourrait acheter les chasseurs russes dernier cri Su-30 MKI si la transaction concernant les chasseurs français Rafale n'est pas réussie, annoncent vendredi des sources au sein du ministère indien de la Défense.

L'Inde est entrée en janvier 2012 en négociations exclusives avec Dassault Aviation pour doter son armée de 126 avions Rafale pour un contrat estimé  à plus de 18 milliards d'euros, armements et soutien compris. Cette opération doit donner du travail à toute la filière aéronautique militaire, environ 500 PME travaillant pour le Rafale.

Auparavant, le ministre indien de la Défense a déclaré que les négociations qui durent déjà plus de trois ans éprouvent des "difficultés", les constructeurs français refusant de respecter les conditions posées par l'Armée de l'air indienne lors de l'appel d'offres.

 

Selon le ministre, les SU-30MKI, construits par  Hindustan Aeronautics LTD (HAL) pourraient constituer un remplacement adéquat des Rafales.

Auparavant, les médias ont annoncé que la France n'autorisait pas de construire les Rafale en Inde par la HAL.

La construction d'un Su-30MKI en Inde revient à près de 56 millions de dollars, soit plus de deux fois moins cher que le prix d'un Rafale.

Les chasseurs russes Su-30 constituent près d'un tiers de l'Armée de l'air indienne. En 2012, la Russie a conclu un contrat sur la livraison de 40 appareils Su-30MKI. En février 2014, 28 chasseurs ont déjà été livrés à l'Inde.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres