Ecoutez Radio Sputnik
    Un sous-marin nucléaire

    Arctique: l'armée russe s’exerce à l’utilisation des armes sous-marines

    © Sputnik . Vitaly Ankov
    Défense
    URL courte
    0 687
    S'abonner

    Les commandants des sous-marins russes étudient notamment l'utilisation de torpilles pour percer des trous dans la glace.

    De nouvelles méthodes d'utilisation des armes en Arctique par les sous-marins et navires de la Flotte du Nord sont au centre d'un exercice des commandants de la flotte qui se déroule à Gadjievo, dans la région de Mourmansk.

    "Les exercices ont surtout porté sur l'utilisation de torpilles pour percer des trous dans la glace pour permettre aux sous-marins de refaire surface, ainsi qu'aux tirs de missiles dans les régions arctiques", a indiqué le service de presse de la flotte.

    Un concours du "meilleur projet d'attaque aux torpilles contre un groupe de bâtiments de surface" s'est déroulé le dernier jour des exercices.

    Ces derniers temps, la Russie a pris plusieurs mesures pour défendre ses intérêts politiques, militaires, financiers et économiques en Arctique, compte tenu de l'intérêt grandissant porté à cette région par les pays de l'Otan. En avril 2014, le président russe Vladimir Poutine a ordonné de renforcer l'infrastructure frontalière en Arctique, de créer des bases pour les bâtiments de surface et les sous-marins de nouvelle génération et d'instituer un organe spécial pour la politique russe en Arctique.

    La Flotte du Nord est la plus puissante des flottes russes. Elle comprend, entre autres, des sous-marins stratégiques lanceurs d'engins.

    Lire aussi:

    Arctique: la Russie prête à défendre ses intérêts par les armes
    Un sous-marin russe ultrasecret capté accidentellement en Arctique
    Russie/doctrine de défense: l'Arctique parmi les priorités
    Moscou n'entend pas militariser l'Arctique (Poutine)
    Arctique: une unité de drones russes voit le jour
    Tags:
    exercices militaires, Flotte russe du Nord, Gadjievo, Arctique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik