Défense
URL courte
1968
S'abonner

Les bâtiments du Deuxième groupe permanent de l'Otan ont effectué un entraînement en mer Noire en coopération avec une escadre roumaine. L'entraînement comportait notamment des exercices de tirs d'artillerie.

Des bâtiments de guerre de l'Otan ont effectué un entraînement conjoint en mer Noire dont le programme comprenait des tirs d'artillerie, a annoncé mercredi le Commandement naval de l'Otan.

Les navires faisant partie du Deuxième groupe maritime permanent de l'Otan (SNMG2) "se sont livrés à des activités d'entraînement en mer Noire avec la marine roumaine", lit-on dans un communiqué mis en ligne sur le site de l'Alliance.

Selon le Commandement naval de l'Alliance, certaines unités du SNMG2 ont procédé à des tirs d'artillerie, tandis que d'autres se sont entraînées à contrer une attaque de l'ennemi conventionnel conjointement avec des MiG-21 roumains.

"Cet entraînement comportait notamment des exercices de lutte antiaérienne et de lutte anti-sous-marine, ainsi que des exercices mettant en jeu des attaques par de petites embarcations et des manœuvres maritimes simples", précise le communiqué.

Le Deuxième groupe maritime de l'Otan commandé par le vice-amiral américain Brad Williamson est entré en mer Noire le 4 mars. Le groupe comprend le croiseur américain Vicksburg qui en est le vaisseau amiral, la frégate canadienne  Fredericton, la frégate turque Turgutreis, la frégate roumaine Regina Maria, la frégate italienne Aliseo et le navire ravitailleur allemand Spessart.

L'escadre roumaine qui a participé aux manœuvres était composée de la frégate Marasesti, du dragueur de mines Accente et de deux corvettes: le Contre-amiral Eugen Rosca et le Contre-amiral Eustatiu Sebastian.

Lire aussi:

Exercices de l'Otan en mer Noire: une "provocation", selon Moscou
Deux frégates de l'Otan en route vers la mer Noire
Des bâtiments de l'Otan de retour en mer Noire (source)
Mer Noire: tir de missile raté lors des manœuvres Otan-Ukraine
Tags:
exercices militaires, OTAN, mer Noire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook