Défense
URL courte
0 607
S'abonner

Les Etats-Unis possèdent des capacités limitées en matière de défense antimissile, estime l'ex-ambassadeur américain en Ukraine Steven Pifer dans une tribune publiée par le magazine The National Interest.

Selon l'expert, les Etats-Unis ne disposent pas d'un système fiable assurant la défense contre les missiles balistiques intercontinentaux et les missiles balistiques lancés depuis des sous-marins.

Depuis 1983, le développement de la défense antimissile des Etats-Unis est une histoire d'"espoirs déçus". L'analyste rappelle que la dénommée Initiative de défense stratégique (IDS) ou Guerre des étoiles proposée par le président américain Ronald Reagan en 1983 visaient à rendre les Etats-Unis capables de faire face à des milliers d'ogives ennemies simultanées.

Cependant, la stratégie Protection globale contre les frappes limitées (GPALS) présentée par le président George H.W. Bush en 1991 prévoyait la défense contre seulement 200 ogives au maximum.

A son tour, le programme National Missile Defense (NMD), ou bouclier antimissile, dont la mise en œuvre a débuté sous la présidence de Bill Clinton, a pour but de détecter et de détruire jusqu'à une vingtaine d'ogives, explique M.Pifer.

Toujours selon lui, le programme NMD implique des missiles intercepteurs mis en service à l'époque de George W. Bush qui n'ont pas été testés correctement.

Et d'ajouter que les autres pays du monde ne resteraient pas les bras croisés tandis que les Etats-Unis moderniseraient leur système de défense antimissile.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Des voleurs surpris par la police en train de vider un logement sous scellé truffé d’armes de guerre
Tags:
défense, Steven Pifer, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik