Ecoutez Radio Sputnik
    Char Armata

    10 raisons qui prouvent que le T-14 Armata est un superchar

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    Défense
    URL courte
    319127
    S'abonner

    Après un début impressionnant pendant le défilé de la Victoire à Moscou, le nouveau char T-14 Armata est encore entouré d'un voile de mystère. Sputnik rapporte dix faits connus sur ce superchar.

    1. Armata n'est pas un char, mais une plateforme blindée qui servira de base à plus de dix véhicules. Hormis le char de bataille T-14, sa plateforme permettra de créer un châssis pour les canons automoteurs et les systèmes de défense antiaérienne.

    2. Le T-14 est le premier armement russe conçu intégralement à l'époque postsoviétique, dont la création n'a demandé que six ans. La fabrication de certains de ses éléments clés, comme le blindage et la tourelle, a été faite de zéro.

    3. Le char T-14 Armata est doté d'une tourelle inhabitée complètement automatisée. C'est probablement la solution la plus révolutionnaire des développeurs du point de vue technologique. Elle permettra d'assurer une meilleure protection de l'équipage, confiné dans une capsule blindée isolée.

    4. Selon le ministère russe de la Défense, grâce à la tourelle nouvelle génération, qui sera contrôlée par l'équipage à l'aide de caméras haute résolution et de capteurs répartis sur l'engin, Armata pourrait devenir le premier char de combat inhabité.

    5. Le tout nouveau char T-14 Armata sera doté à terme d'un canon de 152 mm avec une puissante munition qui "brûlera un mètre d'acier", selon le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

    6. Le système de protection active Afganit installé sur Armata utilise des radars pour détecter des obus et les intercepte automatiquement. Ses caractéristiques exactes sont inconnues, mais les sources russes rapportent qu'il pourra stopper des roquettes tirées d'un hélicoptère Apache, alors que les experts américains affirment que le système Afganit sera essentiellement efficace contre les grenades réactives et les obus sous-calibrés.

    7. Armata est plus léger que la plupart des chars occidentaux. Le T-14 peut rouler à 90 km/h, soit 20 km/h de plus que le char américain Abrams M1A2.

    8. Bien qu'Armata ne soit pas encore lancé en production de série, le coût du T-14 est estimé à 400 millions de roubles (8 millions de dollars selon le taux de change actuel). C'est inférieur au prix du char Leclerc français ou de l'américain Abrams. De plus, ce tarif est inférieur à d'autres moyens de transport de nouvelle génération, comme le sud-coréen K2 Black Panther et le japonais Type 10.

    9. En tout, la Russie compte fabriquer 2 300 char Armata à raison de 500 unités par an.

    10. L'Inde, qui est le principal importateur d'armement russe, sera probablement le premier acheteur étranger d'Armata.

    Lire aussi:

    Stern: le nouveau char russe Armata est sans précédent. VIDEO
    Le char Armata recevra un nouveau canon puissant
    Répétition générale du défilé de la Victoire: le ciel peint aux couleurs nationales
    Défilé du 9 mai: le nouveau char russe Armata attendu par les espions
    Tags:
    T-14 Armata, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik