Ecoutez Radio Sputnik
    S-400 Triumph

    Algérie: des blogueurs publient les images des S-400 livrés au pays

    © Sputnik . Ruslan Krivobok
    Défense
    URL courte
    724414

    Des S-400 ont été livrés en Algérie, si on en juge par des photos publiées par le blog algérien Secret Difa3.

    Le blog militaire algérien Secret Difa3 a publié les premières photos du système de missiles sol-air russe S-400 de la DCA algérienne.

    L'auteur du blog affirme qu'un contrat de livraison des S-400 en Algérie avait été signé il y a un an. Une photo d'un camion BAZ-64022 équipé d'une rampe de lancement bâchée confirme la livraison. Selon l'auteur, la photo a été prise au printemps 2015 lors de tests des armes livrées. Toujours selon le blogueur, l'Algérie devrait en équiper 3 ou 4 régiments (soit 6 à 8 groupes composés chacun de huit batteries).

    D'après le blog militaire russe bmpd, l'Algérie possède, depuis 2003, trois régiments équipés de systèmes de missiles sol-air russes S-300. Ils protègent le nord de l'Algérie, ses frontières avec le Maroc et son littoral. Selon les auteurs de bmpd, les livraisons de S-400 permettront non seulement de consolider la DCA algérienne, mais lui permettront aussi d'engager les cibles à une plus grande distance.

    Si ces informations sont confirmées, l'Algerie sera le premier acheteur étranger des missiles russes S-400. Ces dernières années, les experts ont estimé que ce sera plutôt la Chine qui importera la première les S-400 Triumph.

    Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles éloignées à une distance de 400 km.

    Lire aussi:

    Moscou pourrait livrer des missiles S-400 à Téhéran
    Russie: cinq régiments de S-400 et vingt divisions de Pantsir-S en renfort d'ici 2020
    Des S-400 déployés sur les rives de la Volga
    Tags:
    S-400, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik