Défense
URL courte
1516
S'abonner

L'escadre méditerranéenne russe comprend jusqu'à 10 navires, dont certains effectuent leur première mission dans cette région éloignée de leur base de Sébastopol.

Le groupe naval russe déployé en permanence en Méditerranée comprend jusqu'à 10 bâtiments de guerre et navires de soutien logistique, a annoncé jeudi aux journalistes à Sébastopol (Crimée) le commandant de la Flotte de la mer Noire, l'amiral Alexandre Vitko.

Selon lui, pour accomplir des missions en Méditerranée, la Marine russe utilise désormais des bâtiments qui n'ont pas opéré jusqu'à présent dans une zone maritime lointaine. Il s'agit notamment d'aéroglisseurs et de petits bâtiments lance-missiles.

L'escadre méditerranéenne russe comprend également le croiseur Moskva,  la frégate Pytlivy, le remorqueur Chakhter et le navire-ravitailleur Ivan Boubnov. Ces bâtiments se trouvent actuellement en Atlantique, où ils ont fait escale dans des ports africains et réalisé des exercices militaires. Lors de ces exercices, l'équipage du croiseur Moskva a effectué des tirs réels avec un système de missiles antiaériens Fort.

Le Moskva et le Pytlivy ont en outre mené des tirs d'artillerie sur des cibles maritimes et aériennes.

"Cette année, des équipages de la Flotte de la mer Noire ont tenu leurs premiers exercices en Méditerranée avec des marins chinois et égyptiens. Il s'agit là d'une nouvelle page dans l'histoire de la coopération militaire et interétatique entre nos pays", a conclu l'amiral Alexandre Vitko.

Lire aussi:

Exercices russo-égyptiens en Méditerranée: tirs réels le dernier jour de l'opération
Exercice russo-chinois en Méditerranée
Un croiseur lance-missiles russe met le cap sur la Méditerranée
Méditerranée: un destroyer rejoint le groupe naval russe
Tags:
exercices navals, croiseur lance-missiles, Ivan Boubnov (navire de ravitaillement), Chakhter (remorqueur), Pytlivy (frégate), Moskva (croiseur lance-missiles), Marine russe, Flotte russe de la mer Noire, Alexandre Vitko, Atlantique, mer Noire, Méditerranée, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook