Défense
URL courte
75456
S'abonner

Mercredi 21 octobre, les Etats-Unis ont effectué un lancement d'essai du missile balistique intercontinental LGM-30G Minuteman III, ont rapporté les représentants du commandement majeur américain Global Strike Command.

Le lancement s'est tenu à 15h45 (heure de Moscou) depuis la base militaire de Vandenberg, située en Californie, en direction de l'océan Atlantique. Le missile a couvert une distance de plus de 6.500 kilomètres. Sa tête non-armée a été retrouvée dans l'océan, aux alentours des Îles Marshall.

Les organisateurs avaient pour objectif de vérifier l'aptitude opérationnelle, l'efficacité et la justesse du missile, a précisé le commandement Global Strike Command.

Les USA ont environ 450 missiles balistiques LGM-30G Minuteman III à leur disposition. Pour le moment, Minuteman III est le seul missile balistique intercontinental américain. Sa portée peut s'élever à 13.000 kilomètres au maximum. Le missile est conçu pour porter jusqu'à trois têtes explosives.

En 2015, LGM-30G Minuteman III a été déjà testé quatre fois, en mars (deux essais), en mai et en août.

Lire aussi:

Washington et Moscou se titillent au sujet des armes stratégiques
Bouclier US: la riposte russe s’appelle Objet 4202
La France élabore un missile hypersonique thermonucléaire
Tags:
tir d'essai, missiles balistiques, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook