Ecoutez Radio Sputnik
    Sous-marin de chasse Drone

    Les USA construisent un navire-drone détecteur de sous-marins furtifs

    © Photo. twitter.DARPA
    Défense
    URL courte
    86564

    Des ingénieurs américains ont créé un navire sans pilote censé détecter les sous-marins les plus furtifs.

    L'agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) auprès du Pentagone se prépare à tester un nouvel appareil maritime sans pilote. 

    Cette machine de plus de 40 mètres de longueur et dont le déplacement d'eau est de 140 tonnes devrait être en mesure de détecter en régime autonome même les sous-marins les plus furtifs, lit-on dans le magazine Vice.

    "Le chasseur de sous-marin" a été construit sur le littoral de l'Etat d'Oregon (nord-ouest des Etats-Unis, ndlr). Pour le moment, la construction est terminée à 90% et ses essais sont prévus pour 2016.

    L'appareil est destiné à détecter des sous-marins ennemis sans les détruire, selon les affirmations de la DARPA. Les directives du Pentagone interdisent l'utilisation d'armes par des appareils complètement autonomes. 

    Les militaires américains se sont lancés dans l'élaboration du chasseur de sous-marin principalement afin de réduire les dépenses dans le domaine militaire. A titre d'exemple, l'entretien d'un destroyer coûte au budget du pays environ 700.000 dollars tandis que l'entretien d'un sans-pilote comparable seulement 15.000 dollars.

    L'appareil est élaboré dans le contexte de l'augmentation de la présence militaire russe en Arctique ainsi que celui de la tenue d'exercices russes de grande envergure dans la région.

    En dehors du "caractère belliqueux" de la Russie, "les buts intéressés" du Canada en Arctique figurent également dans la liste des raisons américaines pour la construction de ce chasseur de sous-marin, a souligné l'édition.


    Lire aussi:

    Les USA cherchent une parade à la furtivité des sous-marins russes et chinois
    Le Pentagone alloue 20 millions de dollars pour un missile hypersonique
    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Téhéran explique les raisons de sa saisie du pétrolier britannique
    Tags:
    sous-marins, chasseur, DARPA, Canada, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik