Défense
URL courte
131233
S'abonner

La Chine sera propriétaire de 24 chasseurs russes Sukhoi Su-35, ce qui fera d'elle le premier pays après la Russie à en avoir dans son équipement militaire.

Moscou et Pékin ont signé un contrat sur la livraison de chasseurs russes Sukhoi Su-35. D'après le document, la Chine recevrait 24 appareils dont la valeur est estimée à 2 milliards de dollars.

De cette façon, la Chine devient le premier client étranger à acheter ces avions, lit-on dans le quotidien russe Kommersant citant une source proche du dossier au sein de l'industrie militaire russe.

Les négociations sur la livraison des chasseurs russes Sukhoi Su-35 à la Chine ont été entamées en 2011. En 2012, les Etats en question ont signé un accord préliminaire. Cependant, il a fallu 3 ans aux deux pays afin de convenir sur les conditions à caractères technique et financier.

La coopération sino-russe dans le domaine militaro-technique se développe activement ces dernières années. En 2011, le somme total des contrats d'aviation et de construction aéronautique a été d'environ un milliard de dollars. En 2014, le montant des accords s'est élevé à 14 milliards de dollars.

Le Sukhoi Su-35 (code Otan: Flanker-T+) est un chasseur polyvalent hautement manœuvrable de génération 4++. Sa vitesse maximale atteint 1.400 km/h près du sol et 2.400 km/h en altitude. L'appareil est capable de détecter des cibles volantes à plus de 400 km de distance.

Lire aussi:

L’Indonésie intéressée par les chasseurs russes Su-35
AirShow China: le chasseur russe Su-35 présente un programme de vol unique
AirShow Сhina -2014: un chasseur russe Su-35 arrive à Zhuhai
Tags:
contrat, coopération, livraisons, chasseur, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook