Ecoutez Radio Sputnik
    Frégate Aquitaine

    La première frégate furtive FREMM au service actif en France

    © Wikipedia / Matubu
    Défense
    URL courte
    44716

    La frégate de classe FREMM sera déployée début 2016 au sein du groupe aéronaval articulé autour du porte-avions Charles de Gaulle et participera à l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI).

    L'Aquitaine, la première frégate française multi-mission, a été admise mardi au service actif au sein de la Marine française, a annoncé mercredi le ministère français de la Défense.

    "Le 2 décembre 2015, le chef d'Etat-major de la Marine (CEMM) l'amiral Bernard Rogel, a admis au service actif la frégate multi-mission (FREMM) Aquitaine", a indiqué le ministère dans un communiqué.

    La Marine a réceptionné cette frégate furtive de lutte antinavire, anti-sous-marine et antiaérienne en novembre 2012. En mai dernier, l'Aquitaine a participé à des tirs d'entraînement de missiles de croisière. Le navire est également doté de missiles antinavires, de torpilles, de missiles antiaériens et d'un hélicoptère.

    Selon le ministère, la Marine disposera de 8 frégates FREMM d'ici 2020.

    Longue de 142 mètres, la frégate Aquitaine déplace 6.000 tonnes en pleine charge. Sa vitesse maximale est de 27 nœuds et sa distance franchissable est de 6.000 milles nautiques à 15 nœuds (environ 11.100 km). Sa période maximale d'économie est de 45 jours. Largement automatisée, elle a un équipage de seulement 108 hommes, détachement hélicoptère inclus, contre 250 pour les unités d'anciennes générations.

    Lire aussi:

    Une frégate furtive bientôt en service dans la marine russe
    Une frégate belge escortera le Charles de Gaulle
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    navires, FREMM, Aquitaine (frégate), Marine nationale française, Bernard Rogel, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik