Défense
URL courte
741328
S'abonner

Les armées américaine et japonaise envisagent de tester les nouveaux missiles au début de 2017 dans le Pacifique.

Les Etats-Unis et le Japon ont lancé les préparatifs de la production conjointe d'un missile censé intercepter les missiles balistiques nord-coréens, a annoncé dimanche la chaîne de télévision NHK.

Selon la chaîne, les deux pays s'apprêtent à produire au Japon des composants du missile SM-3 Block 2A afin de tester ce dernier début 2017 dans la région d'Hawaï depuis un navire équipé du système de combat Aegis.

Le missile SM-3 a été développé par la société américaine Raytheon dans le cadre d'un projet nippo-américain visant à moderniser le système Aegis. Début décembre dernier, les Etats-Unis ont procédé en Californie au deuxième test du missile. Selon les informations diffusées auparavant, Raytheon envisage de produire au départ 17 intercepteurs de ce type.

Fin 2015, les médias ont annoncé que la Corée du Nord avait testé avec succès un missile balistique lancé depuis un sous-marin en mer du Japon. Ce missile peut être doté d'une ogive nucléaire. En plus du programme balistique, Pyongyang développe un programme nucléaire et affirme avoir testé le 6 janvier une bombe à hydrogène.

Lire aussi:

Les USA veulent contrôler les rapports entre le Japon et la Corée du Nord
USA et Japon utilisent des avions hybrides lors de manœuvres conjointes
La Corée du Nord critique l'alliance militaire Japon-USA
L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Tags:
test, missiles-intercepteurs, Aegis, Corée du Nord, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook