Défense
URL courte
82614
S'abonner

Les premiers tests du nouveau chasseur japonais sont programmés pour 2016.

Le groupe Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a présenté jeudi un prototype du premier chasseur furtif de conception entièrement japonaise, l’ATD-X (Advanced Technology Demonstrator-X), dont la création avait coûté 331 millions de dollars, rapporte l'agence Kyodo.

Japanese soldiers stand guard during a Non-Combatant Evacuation/Transportation of Japanese Nationals Overseas exercise as part of the annual combined military exercises coined Cobra Gold 2015
© AFP 2020 Pornchai Kittiwongsakul
Selon l'agence, l'avion furtif passera les premiers tests au plus tôt à la mi-février. Il effectuera un vol de l'aéroport de Nagoya à la base militaire de Gifu, au centre du Japon.

Le chasseur monoplace ATD-X Shinshin, est long de 14,2 m et haut de 4,5 m, pour 9,1 m d'envergure. Construit en fibre de carbone, cet avion turboréacteur à postcombustion est presque invisible pour les radars.

Le Japon a lancé les travaux de conception de son chasseur furtif en 2009.

​La construction du prototype permettra au gouvernement nippon de décider, d'ici 2018, de la poursuite ou non du développement des technologies aéronautiques militaires ou de la participation à des projets internationaux en vue de rénover le parc aérien de ses Forces nationales d'autodéfense.

Lire aussi:

Le Japon s'offre un avion militaire de pointe pour 325 millions de dollars
Le nouvel avion chinois furtif J-20 décolle
La Russie créera un avion furtif super-lourd
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
avions furtifs, chasseur, ATD-X Shinshin, Mitsubishi Heavy Industries, Nagoya, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook