Ecoutez Radio Sputnik
    Une vue aérienne de Djibouti

    La Chine a entamé la construction d'une base navale à Djibouti

    © AFP 2019 JACQUES DEMARTHON
    Défense
    URL courte
    8506

    Les Chinois ont commencé à construire un centre logistique naval à Djibouti.

    Cette base sur le territoire de l'Etat africain aidera les forces armées chinoises à mener des opérations internationales de maintien de la paix et à effectuer des missions humanitaires dans la région, rapporte l'agence Chine nouvelle.

    Le ministère chinois de la Défense a annoncé le début de la construction, après que les parties soient parvenues à un consensus sur cette question au cours de consultations bipartites.

    "Ce centre sera utilisé principalement pour le repos, la dotation en produits et en matériels des unités militaires chinoises qui effectuent leurs missions sur les navires visant à maintenir la paix, à soutenir les missions humanitaires et de sauvetage dans la région du golfe d'Aden et dans les eaux près des côtes somaliennes", a expliqué Wu Qian, le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale.

    Le ministère de la Défense a également indiqué que le personnel chinois, lequel avait été envoyé dans ce pays africain, avait déjà entamé la préparation à la construction sur place.

    A Djibouti (est de l'Afrique), il existe déjà des bases française, américaine et japonaise. Au début du mois de février, le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh a déclaré que la Chine avait également le droit de créer sa propre base navale dans le pays de la Corne de l'Afrique afin de "protéger leurs intérêts, comme tous les autres".

    Plus tôt, le représentant officiel du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei avait noté que depuis 2008 la Chine avait envoyé plus de 20 missions dans le golfe d'Aden. M. Lei a souligné que chaque fois les militaires avaient eu des problèmes d'approvisionnement et de repos du personnel.

    La base logistique à Djibouti permettra à la marine chinoise de mieux remplir ses obligations internationales dans la région, ce sera d'autant plus important pour les missions de maintien de la paix des Nations unies, a expliqué le porte-parole chinois.

    Xi Jinping
    © Fotobank.ru/Getty Images / SeongJoon Cho
    Cette base aura également un aérodrome dont Pékin pourrait se servir pour recueillir des renseignements dans la région du Golfe, du Proche-Orient et en Afrique de l'est.

    L'expansion chinoise ces dernières années, englobe de plus en plus le continent noir. Le volume du commerce entre la Chine et les pays africains est en croissance constante. Pékin est prêt à investir en Afrique et à participer à des projets d'infrastructure tels que la construction du réseau ferroviaire.

    D'une part, les investissements chinois boostent la croissance économique et contribuent à la réduction de la pauvreté en Afrique. D'autre part, Pékin ne fait rien contre son intérêt: il est accusé de pomper les ressources naturelles du continent à des conditions favorables.

    Lire aussi:

    La Chine déploie des chasseurs sur une île contestée?
    Les chasseurs russes de Pékin changeront la donne en mer de Chine
    La Chine veut une expédition conjointe avec la Russie en Arctique
    La Chine se prépare à acheter l'Europe
    Tags:
    coopération navale, navires, investissements, base militaire, ministère chinois de la Défense, ONU, Golfe d'Aden, Corne de l'Afrique, Djibouti, Afrique, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik