Ecoutez Radio Sputnik
    Un T-14 Armata lors du défilé sur la place Rouge

    Le char russe Armata bientôt sans pilote?

    © Sputnik.
    Défense
    URL courte
    42492

    Le groupe possède déjà de l'expérience dans ce domaine, ayant mis au point un camion de pompier sur la base du châssis de char T-72, selon un responsable.

    Le char russe dernier cri Armata deviendra robotisé, a annoncé à l'agence Sputnik le PDG du groupe d'armement russe Uralvagonzavod (UVZ) Oleg Sienko.

    "L'Armata téléguidé est le blindé de l'avenir, nous n'en doutons pas. Nos militaires non plus, d'ailleurs ", a assuré le PDG.

    ​Selon lui, le groupe possède déjà de l'expérience dans ce domaine, ayant mis au point un camion de pompier sur la base du châssis de char T-72.

    ​"Si on obtient des commandes, nous en fabriquerons très vite. A vrai dire, les blindés qui ont roulé sur la place Rouge peuvent être transformés en robots", a indiqué le responsable. 

    Par ailleurs, il a annoncé la création d'un véhicule de combat Terminator-3, dont les prédécesseurs, les Terminator-1 et Terminator-2, sont analogues au char T-72 et destinés uniquement à l'exportation.

    Au total, la conception du développement des véhicules sur la base du châssis d'Armata  prévoit la création de 28 modèles. L'utilisation d'éléments unifiés permettra de réduire les délais de réparation et le remplacement d'éléments usés.

    Le PDG a également déclaré que la production en série du char dernier cri Armata pourra commencer cette année. Actuellement, le blindé doté du moteur de 1350 cv suit des tests sur le polygone du groupe, mais très prochainement, il sera équipé d'un moteur de 1800 cv.

    Le T-14 Armata est le premier char de combat conçu intégralement à l'époque postsoviétique. Ce char de nouvelle génération possède une tourelle inhabitée. Cette solution révolutionnaire permettra d'assurer une meilleure protection de l'équipage, confiné dans une capsule blindée isolée. La tourelle recevra à l'avenir un puissant canon de 152 mm conçu pour des obus capables de percer un blindage d'acier d'un mètre d'épaisseur. L'Armata est plus léger que la plupart des chars occidentaux. Le T-14 peut rouler à 90 km/h, soit 20 km/h de plus que le char américain Abrams M1A2. Il peut abattre des missiles anti-char et même des hélicoptères.

    Lire aussi:

    Test-drive du char Armata: un regard de l'intérieur (VIDEO)
    La Russie teste ses chars furtifs Armata
    Le char russe dernier cri Armata dévoilé au grand public
    Tags:
    char, T-14 Armata, Uralvagonzavod, Oleg Sienko, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik