Défense
URL courte
12945
S'abonner

Le commandant adjoint des Forces d’attaque navale et de soutien de l'Otan est arrivé en Estonie pour discuter les plans des manœuvres navales qui se tiendront dans la mer Baltique cet été.

Dans le cadre de la préparation aux manœuvres navales à grande échelle de l’Otan Paddy McAlpine, le commandant adjoint des Forces d’attaque navale et de soutien de l'Otan (STRIKFORNATO), est arrivé à Tallinn pour rencontrer Kalle Klandorf, maire de la capitale estonienne, a déclaré mardi le service de presse de la mairie de Tallinn.

"C’est la première fois que des exercices sont effectués dans des latitudes autant au nord, ils sont une réponse à la détérioration de la situation dans la région de la mer Baltique", a déclaré la mairie de Tallinn.

Une déclaration vraiment étrange. Tout d’abord, cette année, début mars, l’Otan avait déjà effectué un exercice naval à Trondheim, en Norvège, située beaucoup plus au nord, ce qui met en question la compétence des autorités de Tallinn en termes de domaine naval.

Et par conséquent, cela fait réfléchir sur la rationalité de la deuxième partie de la déclaration, où elle mentionne "la détérioration de la situation dans la région de la mer Baltique", tenant compte évidemment de la Russie. Tandis que cette dernière n’a rien fait pour "détériorer" de quelque façon que ce soit la situation dans la région.

Néanmoins, l’amiral McAlpine a confirmé que plusieurs navires de guerre et environ 2.600 personnels de la marine arriveraient à Tallinn et au port Muuga.

M. McAlpine a également remercié les responsables municipaux pour leur coopération et leur a assuré que les troupes de l'Otan n’étaient dans la région baltique que pour protéger les pays-membres de l'alliance, qui comprend, par ailleurs, l'Estonie. Selon lui, ces manœuvres "donneront à l'armée russe un signal clair que l'Otan est prêt à intervenir dans la mer Baltique".

D’après l’amiral, l’exercice naval comprendra un total d'environ 4.000 personnes. 65 avions de combat rempliront l’espace aérien estonien avec 90 vols par jour.

Outre les marines des pays de l'Otan, les marines de la Finlande et de la Suède participeront aussi aux manœuvres.

Les commandants des unités navales qui prendront part aux exercices de l'Otan Baltops-2016 se réuniront à Tallinn dans la période du 3 au 4 juin pour discuter le plan final d'action en mer.


Lire aussi:

L'Estonie reçoit le premier lot de blindés US
L'agence Rossiya Segodnya censurée en Estonie
Des chasseurs américains A-10 bientôt déployés en Estonie
L'Estonie souhaite construire un mur à la frontière avec la Russie
Tags:
Russie, Finlande, Estonie, Norvège, mer Baltique, Suède, Tallinn, Paddy McAlpine, OTAN, STRIKFORNATO, Baltops 2016, exercices militaires, unités navales de l'Otan, exercices navals, forces navales, manœuvres, marine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook