Ecoutez Radio Sputnik
    Un faisceau laser

    L'armée américaine envisage la mise en service d'armes laser d’ici à 2025

    © Flickr/ andrea.pacelli
    Défense
    URL courte
    9528
    S'abonner

    Le Pentagone effectue les essais d’un nouveau système d'armes laser, qui pourrait renforcer les forces terrestres du pays d’ici à 2025.

    Les spécialistes militaires américains ont effectué des essais sur le terrain du système mobile d’arme laser à haute énergie (High Energy Laser mobile Truck Test, HELMTT) lors d’exercices à la base militaire de Fort Sill dans l’Etat de l’Oklahoma.

    Ce système comprend un canon laser de 10 kilowatts de puissance, qui est installé sur un camion blindé lourd à huit roues. Ce matériel est capable de "détecter, de suivre et d’atteindre les cibles terrestres et aériennes". Le programme HELMTT est géré par le commandement de l'armée américaine pour l'espace et la défense antimissile.

    "Pour la première fois, nous avons intégré HELMTT dans un réseau de commandement et de contrôle de l'armée. Nous avons appris comment une plate-forme laser fonctionnait dans un environnement tactique pertinent", a déclaré Adam Aberle, gestionnaire du programme-démonstrateur du HELMTT.

    Lors des exercices à Fort Sill, le HELMTT a réussi à suivre et à atteindre des cibles mouvantes ou encore à détruire de petits drones et des obus de mortier.

    Selon le site américain Defence News, les militaires ont l’intention de créer une version plus petite. Ils prévoient d’installer un canon laser de deux kilowatts de puissance sur un véhicule blindé Stryker, qui est maintenant en service dans les brigades mécanisées de l'armée américaine.


    Lire aussi:

    Les armes laser, un atout du futur chasseur US de 6e génération
    Les Etats-Unis annoncent une percée dans la fabrication d’armes laser
    Un laser pour abattre des drones et des missiles essayé
    DE-STAR: un laser contre les menaces extraterrestres
    Tags:
    canon laser, futur, laser, armements, High Energy Laser mobile Truck Test (HELMTT), Stryker, Forces armées des Etats-Unis, Pentagone, Oklahoma, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik