Défense
URL courte
43343
S'abonner

Le secrétaire britannique de la Défense Michael Fallon a appelé les pays de l'Otan à augmenter leurs dépenses militaires.

Seuls quatre des 28 pays membres de l'Alliance dépensent 2% de leur PIB à la défense, comme prévu par les accords auxquels ont souscrit les participants.

"L'objectif de deux pour cent du PIB est vital pour la sécurité de tous les membres de l'Otan. C'est pourquoi nous y sommes attachés et pourquoi nous souhaitons que tous les membres fassent de même", a indiqué aux journalistes le ministre britannique de la Défense Michael Fallon à l'issue d'une rencontre avec son homologue roumain Mihnea Motoc.

Le ministre britannique a salué l'augmentation des dépenses miliaires par la Roumanie. La Grande-Bretagne intensifiera la coopération militaire avec ce pays, selon lui.

Cependant, plusieurs pays européens faisant partie de l'Otan sont incapables, dans les conditions actuelles, d'augmenter leurs dépenses militaires à 2% du PIB, comme réclamé par l'Alliance.

Les cinq membres de l'Alliance à remplir cette condition sont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Pologne, la Grèce et l'Estonie, selon son secrétaire général Jens Stoltenberg. 16 des 28 pays membres ont augmenté leurs dépenses militaires en 2015 par rapport à 2014.

Les dépenses militaires cumulées des 28 pays membres de l'Otan ont dépassé 227 milliards de dollars en 2015, contre 270 milliards en 2014, selon le site internet de l'Alliance.

La part des Etats-Unis dans les dépenses militaires cumulées de l'Otan s'est chiffrée à près de 70% en 2015, estiment les experts. Elle a été de 59% en 1995.

Lire aussi:

Les dépenses militaires mondiales repartent à la hausse
Obama veut quadrupler les dépenses militaires en Europe en 2017
Londres envoie des soldats en Tunisie
Malgré la norme de l’Otan, 7 pays alliés veulent diminuer leurs dépenses de défense
Tags:
dépenses militaires, défense, OTAN, Michael Fallon, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook