Défense
URL courte
45443
S'abonner

L’Agence pour la défense anti-missile du Pentagone a entamé le développement d'une nouvelle technologie de type Star Wars capable d’atteindre plusieurs cibles dans l'espace avec un seul intercepteur.

La conception du nouveau système, appelé Véhicule d'interception de plusieurs objets (Multi-Object Kill Vehicle, MOKV), prévoit que l’élément de combat, lancé depuis un intercepteur basé au sol (Ground Based Interceptor, GBI), doive atteindre un missile balistique intercontinental (ICBM) approchant, ainsi que détruire tous les leurres autour de lui.

"D'ici à 2017, nous allons développer et essayer des stratégies de commandement et de contrôle de MOKV tout en utilisant le modèle numérique, aussi bien que la simulation hardware-in-the-loop (la simulation de test d'intégration matériel, ndlr) pour vérifier s’il est possible d’engager plusieurs véhicules destructeurs depuis un seul intercepteur ", a raconté Rick Lehner, porte-parole de l’Agence pour la défense anti-missile.

L’Agence pour la défense anti-missile (Missile Defense Agency, MDA) a attribué le développement de ce projet à Boeing, Lockheed et Raytheon, les entreprises américaines phares dans le domaine des technologies militaires, en particulier, dans l’élaboration des aéronefs et de tous types de missile, rapporte National Interest.

Steve Nicholls, directeur des systèmes avancés de défense antiaérienne chez Raytheon, a souligné que la nouveauté principale du MOKV serait sa capacité à atteindre le missile ennemi dans l’espace à mi-course tout en distinguant les objets mortels des contre-mesures et des débris.

Pour bien accomplir cet objectif, le véhicule de destruction, lancé depuis l'intercepteur basé au sol, est doté de plusieurs capteurs et d’un ordinateur de traitement de données connecté à ces capteurs.

Le MOKV peut être décrit comme une nouvelle étape technologique dans l’histoire continue qui remonte à l’initiative, de l'époque de Ronald Reagan, nommée Guerre des étoiles. L'idée prévoyait d'utiliser un missile intercepteur pour dévier ou détruire un missile nucléaire ennemi dans l'espace. Ce concept a été accueilli avec scepticisme comme quelque chose qui n’était techniquement pas réalisable.

Ce projet, d’après M. Nicholls, devrait prouver le contraire. Le MOKV, dont le développement formel sera commencé d’ici à 2022, est conçu avec une foule d'innovations comprenant des nouveaux capteurs, des processeurs de signaux et des technologies de communication, de plus il sera produit à l’aide de l’automatisation robotique.

Alors que le développement initial du MOKV vise à configurer le véhicule destructeur pour un GBI, une idée fait son chemin consistant à intégrer la technologie sur le Missile standard-3 (Standard Missile-3, SM-3), un autre missile capable de frapper les ICBM dans l’espace.


Lire aussi:

La Russie développe sa plus puissante arme de dissuasion
Menace nucléaire russe: dissocier l’info de l’intox
La Russie rétablira les systèmes de détection d'alerte missile en Crimée
Les USA utilisent l'Europe centrale "pour encercler la Russie"
Tags:
missiles, missiles-intercepteurs, course aux armements, missiles balistiques, défense antiaérienne, nucléaire, Star Wars (film), SM-3, Agence de défense antimissile (Missile Defense Agency), Ronald Reagan, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook