Ecoutez Radio Sputnik
    Un chasseur d'attaque au sol MiG-21

    Le MiG-21, un des meilleurs avions russes de l'histoire

    © Flickr/ D. Miller
    Défense
    URL courte
    3567

    Le chasseur soviétique de troisième génération MiG-21 figure parmi les avions militaires les plus fiables jamais créés dans le monde, affirme un média américain.

    On sait que la durée de vie des avions militaires n'est pas longue, surtout à l'époque où les technologies aéronautiques évoluent à vue d'œil. Les meilleurs aéronefs de la Première et de la Seconde guerres mondiales tombaient en obsolescence en quelques mois. Au début de l'ère des grandes vitesses, des parcs entiers d'avions de combats ont été déclassés. Rares sont les appareils qui ont résisté à l'épreuve du temps. Le MiG-21 développé en Union soviétique est l'un d'entre eux, écrit Robert Farley sur les pages du magazine The National Interest.

    Créé au milieu des années 1950, le MiG-21 (code Otan: Fishbed) pouvait voler à la vitesse supersonique de Mach 2, possédait deux canons et était capable de porter deux à six missiles. L'avion était généralement utilisé pour les attaques au sol. Entre 1959 et 1985, l'URSS a produit au total 10.645 appareils de ce type. Conformément à un accord conclu avec Moscou, l'Inde en a construit 657 et la Tchécoslovaquie 194. La Chine a également acquis une licence de fabrication et a produit près de 2.400 chasseurs MiG-21 entre 1966 et 2013.

    Si l'on compte le nombre total de ces appareils, on constate qu'il s'agit du "chasseur supersonique le plus produit de l'histoire".

    Les MiG ont participé aux combats au Vietnam et au Proche-Orient, à la guerre arabo-israélienne des Six Jours et au conflit indo-pakistanais. Dans toutes ces opérations, l'avion s'est montré à la hauteur de sa tâche, souligne Robert Farley.

    Le MiG-21 a commencé à céder sa place à la fin des années 1980 et au début des années 1990, évincé par des modèles plus récents. Il n'en reste pas moins que cet avion soviétique est toujours en service dans les forces armées de 18 pays, dont deux membres de l'Otan: la Roumanie et la Croatie, rappelle l'analyste.

    Tout porte à croire que le MiG-21 soufflera ses 60, voire 70 bougies, car il figure parmi les "chasseurs les plus légendaires" de l'époque supersonique, conclut Robert Farley.

    Lire aussi:

    Inde: les MiG-21 resteront en service jusqu'en 2025 (officiel)
    Le MiG-21 – un avion éternel
    Les forces aériennes de l'Inde retirent du service leurs MiG-21
    Tags:
    avions militaires, avions, fiabilité, longévité, chasseur, MiG-21, The National Interest, Robert Farley, Tchécoslovaquie, Vietnam, Roumanie, Croatie, URSS, Chine, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik