Ecoutez Radio Sputnik
    Mig-35

    Le chasseur polyvalent MiG-35 bientôt adopté par l'armée russe (Vidéo)

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Défense
    URL courte
    38561

    En automne 2016, l'armée russe recevra de nouveaux chasseurs de génération 4++ MiG-35.

    L'armée russe recevra 30 chasseurs MiG-35 d'ici 2020 pour exploitation expérimentale. Cet avion se distingue par un large éventail de fonctions qui permettront de l'utiliser dans des contextes divers.

    Le MiG-35 est doté d'un système de visée de 5ème génération. Le nouveau radar de cet avion réactif de guerre a une portée de 300 kilomètres. Il est capable de suivre et de cibler jusqu'à 10 objectifs. Le chasseur détermine les installations dangereuses de manière autonome pour les détruire en premier lieu.

    L'avion est équipé d'un appareil de pointage télévisé et infrarouge élaboré à l'aide des technologies spatiales, qui n'ont jamais été appliquées dans l'aviation. Ce système a permis d'améliorer l'efficacité de son emploi au combat. Les constructeurs ont également perfectionné un nombre de modules intérieurs et ont installé des engins plus puissants. Grâce aux matériaux utilisés, le chasseur est devenu plus léger et, par conséquent, plus mobile et plus rapide.

    "Si on compare le MiG-35 à son modèle précèdent, le MiG-29, on verra que c'est un avion totalement nouveau et pas seulement une modification", a déclaré le premier directeur adjoint du complexe manufacturier du groupe de construction aéronautique "MiG" Vladimir Joutchkov.

    MiG-35
    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    MiG-35

    Actuellement, le MiG-29, est adopté par 29 pays du monde, y compris les Etats-Unis.

    Lire aussi:

    Des avions US imitant l’ennemi peints aux couleurs des chasseurs russes
    La présence de bombardiers russes à Hamadan centre le rôle de l’Iran au Moyen-Orient
    Les meilleures armées du futur
    La Russie crée un dispositif permettant de tirer des missiles à distance
    Tags:
    chasseur, MiG-35, MiG-29, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik