Ecoutez Radio Sputnik
    Forum Armée-2016

    La Russie met au point une nouvelle bombe qui plane

    © Sputnik. Ramil Sitdikov
    Défense
    URL courte
    4711712835

    La Russie poursuit la modernisation de ses armes, avec la mise au point d'une bombe qui peut planer sur une trentaine de kilomètres.

    Le groupe russe Bazalt a mis au point une bombe qui plane appelée "Drel" (Perceuse, ndlr), unique au monde, a annoncé le directeur général du groupe Vladimir Porkhatchev lors de 2e forum international Armée 2016 qui se déroule actuellement aux environs de Moscou.

    Selon le responsable, la bombe est capable de planer dans les airs sur une distance de 30 km, ce qui autorise l'avion qui l'a larguée à rester en-dehors de la zone de destruction.

    "C'est-à-dire que l'avion ne pénètre pas dans la zone d'action de la DCA, largue la bombe qui trouve elle-même sa cible. La navigation se fait par GLONASS", a précisé le responsable.

    "J'espère que cette année, nous passerons les tests d'Etat. La bombe n'a pas sa pareille au monde. Elle n'a pas de propulseur", a-t-il ajouté.

    La veille, le 6 septembre, il a été annoncé que la Russie mettrait au point sur la base d'un avion-cargo Il-76, un avion équipé d'une nouvelle arme laser.

    Fin août, l'institut de recherches sur l'acier a annoncé avoir créé une couverture destinée à protéger la population pendant la guerre. Selon l'institut, la couverture est capable de protéger contre les éclats volant à une vitesse de 500 mètres par seconde.

    Enfin, début août, le groupe Rosélectronika a publié une information selon laquelle il avait réussi à mettre au point un matériau à base de ferrite appelé à protéger l'équipement électronique des missiles sol-air, des avions et des blindés contre les moyens de lutte radio-électronique.

    Lire aussi:

    Guerre électronique: pourquoi les USA ont 15 ans de retard sur la Russie
    Le «père de toutes les bombes» iranien, compatible avec les conventions internationales
    Avec son «père de toutes les bombes» l’Iran envoie-t-il un signal à Israël?
    Tags:
    bombes intelligentes, Vladimir Porkhatchev, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik