Ecoutez Radio Sputnik
    Сhasseurs T-50 (PAK FA)

    La Russie teste un nouveau canon pour son chasseur furtif T-50 (Vidéo)

    © AFP 2018 Park Ji-Hwan
    Défense
    URL courte
    Chasseur russe de 5e génération T-50 (152)
    36524

    Les chasseurs russes de cinquième génération seront dotés d’un nouveau canon de calibre 30 mm, le plus léger au monde.

    C'est désormais officiel : les avions de chasse polyvalents de type T-50 (PAK FA) seront munis d'un nouveau canon 9А1-4071K. Selon ses concepteurs, il s'agit en fait du plus léger canon de 30 mm au monde, dont le poids ne dépasse pas 50 kilogrammes.

    Grâce à sa construction unique, le canon est capable de tirer jusqu'à 1 800 coups par minute. Concernant sa portée, elle s'élève à 1 800 mètres pour des cibles au sol et 1 200 mètres pour des cibles aériennes.

    En outre, le nouveau canon est doté d'un refroidisseur évaporatif, unique en son genre : l'étui du canon est rempli d'eau qui, une fois chauffée sous l'effet de coups, se transforme en vapeur refroidissante.

    Le canon est en mesure de tirer des obus incendiaires à fragmentation et à effet de souffle, ainsi que des obus perforants, ce qui lui permet de toucher toutes les cibles, quelle que soit leur position.

    À en croire certains experts, les nouveaux canons pourraient se révéler dans plusieurs cas plus efficaces que les fusées des avions modernes.

    À titre de comparaison, le chasseur américain de cinquième génération F-22 Raptor est muni d'un canon de 20 mm M61A2 Vulcan, dont la dotation en munitions ne dépasse pas 480 obus et la masse de la salve est moins élevée que celle d'un 9А1-4071K.

    Dossier:
    Chasseur russe de 5e génération T-50 (152)

    Lire aussi:

    De nouveaux propulseurs pour les chasseurs russes de cinquième génération
    Combat aérien depuis le cockpit des chasseurs MIG-29
    Des chasseurs F-35 arriveront le 23 mai aux Pays-Bas pour subir des tests
    Tags:
    défense, 9А1-4071K, M61 Vulcan, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik