Ecoutez Radio Sputnik
    T-14 Armata

    L’armée russe recevra 2000 chars dernier cri Armata

    © Sputnik . Natalia Kupreychenko
    Défense
    URL courte
    Nouvelles armes russes (134)
    20433

    Un groupe d’armement russe compte livrer à l’armée russe plus de 2000 chars T-14 Armata d’ici 2025.

    Dans le cadre du programme gouvernemental d’armement, le groupe d’armement russe Uralvagonzavod (UVZ) livrera d’ici 2025 à l’armée russe plus de 2 000 chars T-14 Armata, a annoncé le président directeur général d’UVZ Oleg Sienko. Le programme d’armement doit s’échelonner jusqu’en 2020, mais pourrait être prolongé pour cinq ans supplémentaires.

    « Selon une décision [gouvernementale], nous devons livrer plus de 2.000 chars. Actuellement, nous avons commencé à livrer le premier lot de cent chars », a indiqué M. Sienko lors du salon d’armes ADEX-2016 à Bakou (Azerbaïdjan).

    Le PDG du groupe a noté qu’à présent, le char subissait des tests. Etant donné que ce char avait été conçu pour une armée professionnelle, des programmes d’enseignement et de formation des équipages seront nécessaires pour effectuer une livraison complète.

    « Le ministère de la Défense cherche à recruter de nouveaux militaires sur une base contractuelle. C’est pourquoi nous espérons qu’un nombre accru de gens vont suivre une formation et que les livraisons seront élargies », a déclaré M. Sienko.

    Le T-14 Armata est le premier char de combat conçu intégralement à l'époque postsoviétique. Ce char de nouvelle génération possède une tourelle inhabitée. Cette solution révolutionnaire permettra d'assurer une meilleure protection de l'équipage, confiné dans une capsule blindée isolée. La tourelle recevra à l'avenir un puissant canon de 152 mm conçu pour des obus capables de percer un blindage d'acier d'un mètre d'épaisseur.

    L'Armata est plus léger que la plupart des chars occidentaux. Le T-14 peut rouler à 90 km/h, soit 20 km/h de plus que le char américain Abrams M1A2. Il peut abattre des missiles anti-char et même des hélicoptères.

    Dossier:
    Nouvelles armes russes (134)

    Lire aussi:

    Le destroyer américain du futur fait le coup de la panne
    La Russie crée un laser volant
    En Ukraine, l’essai d’un nouveau missile émerveille le président
    Flambant neuf: un chasseur US prend feu lors d’un vol d’essai
    Tags:
    char, T-14 Armata, ADEX-2016, Uralvagonzavod, Oleg Sienko, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik