Défense
URL courte
508412
S'abonner

Le déploiement de missiles russes Iskander dans la région de Kaliningrad a provoqué une vive préoccupation au sein de l'Otan, qui estime qu'il s'agit d'armes nucléaires.

Le déploiement de systèmes de missiles russes Iskander-M dans la région de Kaliningrad (enclave russe sur la mer Baltique frontalière de la Pologne et de la Lituanie) contribue à faire monter la tension dans cette région, a déclaré dimanche un porte-parole de l'Otan à l'agence DPA.

« Le déploiement de missiles dotés d'ogives nucléaires à la frontière de pays faisant partie de l'Alliance atlantique ne contribue pas à faire baisser la tension », a indiqué le porte-parole.

Selon lui, il est important d'augmenter le niveau de transparence de l'activité militaire « pour éviter les incidents et réduire le risque de malentendus ».

Moscou n'a fait aucun secret du déploiement des missiles Iskander-M dans la région de Kaliningrad, a rappelé dimanche le ministère russe de la Défense. La manœuvre a pourtant provoqué une vive préoccupation à Washington et une vague d'agitation dans la presse occidentale. 

L'exercice militaire faisait partie d'entraînements des forces russes visant à perfectionner le niveau de l'armée, une manœuvre régulière qui se déroule « tout au long de l'année » dans différentes parties de la Russie, a-t-on précisé au ministère.

Selon les militaires russes, bien que les missiles Iskander soient potentiellement capables d'être équipés d'ogives nucléaires, ils constituent actuellement une arme conventionnelle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un Iskander-M laisse un énorme cratère fumant (Vidéo)
L’armée russe mène des tirs de missiles Iskander-M en Sibérie
Un nouveau missile balistique pour Iskander-M créé en Russie
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Tags:
déploiement, Iskander-M, OTAN, Kaliningrad, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook