Ecoutez Radio Sputnik
    Missile

    Les USA gonflent leur potentiel nucléaire mais accusent la Russie

    © AP Photo / Charlie Riedel
    Défense
    URL courte
    12358

    Bien que leurs investissements dans l'arme nucléaire américaine ne cessent d'augmenter, les États-Unis accusent Moscou d'accroître son potentiel nucléaire et de montrer les muscles.

    Malgré les déclarations du secrétaire à la Défense des États-Unis Ashton Carter selon lequel les autres pays ont dépassé les États-Unis en ce qui concerne le développement leur potentiel nucléaire, les experts sont convaincus qu'aucune pays du monde n'investit dans l'arme atomique autant que les États-Unis, relate le journal Business Insider.

    M. Carter a regretté un manque d'investissements dans le secteur des armes nucléaires alors que les USA ont dépensé des milliards de dollars afin de moderniser leurs armes atomiques depuis 25 ans, estime le directeur de recherches de l'Association de contrôle des armes (Arms Control Association) Kingston Reif.

    Malgré tout, les informations selon lesquelles la Russie envisage de moderniser son arsenal de missiles balistiques intercontinentaux ont été qualifiées par les responsables américains de « cliquetis des armes » du côté de Moscou.

    « La Russie est en train de moderniser ses forces, mais il n'est pas correct de considérer ce processus comme un accroissement de la puissance militaire comme c'est souvent le cas. Le changement de la structure des forces armées a commencé un peu plus tôt qu'attendu », estime l'expert.

    Selon M. Reif, les États-Unis possèdent pour le moment le plus grand nombre d'ogives nucléaires déployées. Selon le commandement stratégique des forces armées américaines, leur quantité dépasse celle qui est nécessaire pour protéger le territoire des USA et pour assurer la stratégie de dissuasion nucléaire.

    D'après l'Association, il est prévu de dépenser 1 000 milliards de dollars pour les armements nucléaires d'ici 30 ans. Au cours des années 2020, le financement excessif des forces nucléaires mettra en difficulté tous les autres départements, notamment l'armée et la marine US.

    Par exemple, l'élaboration d'un nouveau missile à moyenne portée disposant de capacités nucléaires (LRSO) coûtera entre 20 et 30 milliards de dollars, indique M. Reif. Les bombardiers B-52, B-2 et B-21 devraient être équipés de ces missiles. Cependant, il existe une bombe moins chère, la B-61, capable d'accomplir les mêmes tâches.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Pyongyang menace les USA et le Japon d'une frappe nucléaire préventive
    Le Congrès américain appelle Obama à renoncer à l’idée de frappe nucléaire préventive
    L’exemple US en Libye pousse plusieurs pays à songer à l’arme nucléaire
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Tags:
    investissements, nucléaire, armements, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik