Ecoutez Radio Sputnik
    Missiles sol-air russes

    La Russie met au point une nouvelle génération de systèmes de missiles sol-air

    © Sputnik. Aleksey Filippov
    Défense
    URL courte
    34791

    Les Bouk-M3 seront bientôt remplacés par des systèmes de missiles sol-air moyenne portée de nouvelle génération. Puissants et mobiles, ils mettront à mal la suprématie aérienne de l'Otan, selon un expert interrogé par Sputnik.

    Le consortium russe Almaz-Anteï a entamé la construction de prototypes d'un systèmes de missiles sol-air de moyenne portée destinés à remplacer les Bouk-M3, a annoncé Ian Novikov, directeur général du consortium.

    Auparavant, Almaz-Anteï avait remis au ministère russe de la Défense un ensemble de systèmes Bouk-M3 dernier cri destiné à équiper une brigade.

    « Nous avons réussi en un très court délai à créer un missile (le Bouk-M3, ndlr) dont les caractéristiques sont 1,5 fois meilleures que celles des missiles de la génération précédente. Mais on ne s'arrête pas là, nous avons déjà entamé des travaux de conception visant à construire la génération suivante de systèmes de missiles sol-air de moyenne portée », a indiqué le PDG.

    Selon un expert militaire, le déploiement des systèmes Bouk-M3 est capable de réduire à néant la suprématie de l'Otan en matière d'aviation.

    « C'est un système qui met à égalité la DCA des troupes et la DCA rattachée aux sites. Auparavant, il y avait une différence entre la DCA des troupes, dotée de missiles de portée de 20 à 30 km, mais très mobile et la DCA rattachée aux sites qui, elle, avait une portée de 80 à 100 km. Avec la création des Troupes aérospatiales, on a voulu rapprocher les caractéristiques des missiles mobiles de celles des missiles rattachés aux sites. Cette puissante unité stratégique de dernière generation (le Bouk-M3) change la donne. Le déploiement de ces systèmes annulera petit-à petit la suprématie traditionnelle de l'Otan et des États-Unis en matière d'aviation », estime l'expert.

    Le système de missiles sol-air Buk-M3 est un système mobile de DCA de l'Armée de terre, qui est en fait un Bouk M2 modernisé. Il équipe l'armée depuis 2016. Destiné à intercepter les cibles aériennes, il a une portée de 70 km et vole à 3 km par seconde.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Des missiles sol-air russes pour protéger les sites nucléaires iraniens
    L'Iran dévoile son propre système de missiles sol-air Bavar 373
    Le système antiaérien Bouk-M3 capable d’intercepter tout missile de croisière
    Tags:
    Bouk-M3, missiles à moyenne portée (MMP), Almaz-Anteï, Ian Novikov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik