Défense
URL courte
Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2016) (17)
50903
S'abonner

La Russie agit en stricte conformité avec les ententes internationales, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine lors de sa 12e grande conférence de presse annuelle.

« Nous avons parachevé un grand travail dans le domaine de la modernisation des arsenaux nucléaires. (…) Nous agissons en stricte conformité avec les accords internationaux lors du développement du potentiel nucléaire », a expliqué le président.

Il s'est en outre dit étonné de la manière dont les États-Unis avaient réagi face à son assertion que la Russie était plus forte que les agresseurs potentiels.

Selon le président, la Russie ne nie pas que les forces armées américaines soient puissantes, toutefois, les russes sont plus fortes que tout agresseur potentiel.

« J'ai été étonné par les propos tenus par les représentants de l'administration (américaine, ndlr) actuelle qui ont commencé à prouver que les Forces armées américaines étaient les plus puissantes au monde. Nul ne le nie », a souligné le leader russe.

La 12ème grande conférence de presse annuelle du président russe se tient le 23 décembre 2016 à Moscou. Vladimir Poutine répond aux questions de plus de 1 430 journalistes russes et étrangers, un nombre record. La tradition de tenir une grande conférence de presse annuelle du chef d'État russe se poursuit depuis 2001.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Dossier:
Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2016) (17)

Lire aussi:

Poutine: il n'y a pas de dopage d'État en Russie
Courriels de Clinton: Poutine évoque «ses» hackers et la manipulation des Américains
Poutine ordonne le déploiement d'un groupe aérien en Syrie
Tags:
armée, présidence américaine, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook