Ecoutez Radio Sputnik
    F-35

    Critiqué par Trump, Lockheed Martin s’engage à réduire le coût du F-35

    © Flickr/ Forsvarsdepartementet
    Défense
    URL courte
    5174
    S'abonner

    Le groupe de défense américain Lockheed Martin s'est engagé vendredi à créer 1 800 emplois aux États-Unis et à réduire le coût du chasseur F-35, au moment où Donald Trump presse les entreprises de développer leurs activités sur le sol américain.

    Le groupe américain de défense Lockheed-Martin est sur le point de conclure un accord visant à réduire de façon importante le coût de l'avion de chasse F-35, a annoncé vendredi sa présidente-directrice générale, Marillyn Hewson, à l'issue d'un entretien avec le président élu, Donald Trump.

    S'exprimant devant les journalistes à la « Trump Tower » de New York, elle a ajouté que Lockheed avait l'intention de créer 1.800 postes supplémentaires sur son site de Fort Worth, au Texas, ce qui devrait se traduire selon elle par la création « de milliers et de milliers d'emplois » dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement du groupe.

    Cette annonce intervient quelques semaines après que Donald Trump a jugé « hors de contrôle » les coûts de l'avion de combat F-35, fabriqué par Lockheed Martin.

    Le président élu américain, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, est même allé jusqu'à demander à Boeing de lui fournir un tarif pour une nouvelle version du bombardier F-18, concurrent du F-35.

    « J'ai été contente de lui annoncer que nous sommes proches d'un accord qui va diminuer de façon importante les coûts », a assuré vendredi Mme Hewson, ajoutant avoir présenté des pistes d'économies à M. Trump.

    En développement depuis 2001, le F-35 est le plus cher des programmes d'armement de l'histoire militaire américaine, avec un coût estimé à près de 400 milliards de dollars pour le Pentagone, pour moins de 2 500 appareils à produire.

    L'appareil a rencontré de très nombreux problèmes techniques, de calendrier, de mise en œuvre et de dépassements de coûts.

    Après Amazon, Ford, Fiat-Chrysler ou Carrier, rapelle l'АFР, Lockheed Martin vient donc grossir la liste des entreprises qui ont annoncé des investissements sur le sol américain depuis la victoire de Donald Trump, élu sur la promesse de ramener des emplois aux États-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les USA vont déployer au Japon 16 chasseurs furtifs F-35
    Le chasseur américain F-35 sera-t-il modernisé?
    Trump parvient à faire baisser le prix du chasseur F-35
    Tags:
    protestantisme, défense, F-35A, Lockheed Martin, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik