Ecoutez Radio Sputnik
    Le chasseur russe MiG-35

    Poutine annonce le lancement des essais en vol du MiG-35 qui «renforcera» l'armée russe

    CC BY-SA 2.0 / mashleymorgan / Aircraft_Fighter_Jet_MiG-35_Fighter
    Défense
    URL courte
    49924

    Le président russe Vladimir Poutine a annoncé le début des essais en vol du nouvel avion russe MiG-35 et a exprimé l'espoir que l’aéronef permettrait de renforcer considérablement l'armée russe.

    « Tout d'abord je veux vous féliciter pour cet événement important, le début des essais en vol de notre nouveau chasseur MiG-35 », a déclaré M. Poutine lors d'une visioconférence jeudi 26 janvier.

    Le chef de la Corporation aéronautique unie (qui comprend l'entreprise MiG) Iouri Slusar, a déclaré que la nouvelle machine était conçue pour des opérations de combat, notamment contre des défenses antiaériennes ennemies sophistiquées et densifiées.

    « Aujourd'hui on a commencé les essais en vol du nouveau chasseur polyvalent MiG-35. Le chasseur est spécialement conçu pour des combats dans des conditions de conflits très intensifs et avec une densité élevée de défense antiaérienne », a expliqué M. Slusar.

    Il a également ajouté que les hautes performances de l'avion s'expliquent par le fait que l'aéronef avait été équipé d'un système de défense embarqué unique et d'un radar dernier cri, mais aussi grâce à une furtivité accrue.

    M. Slusar a également expliqué que le MiG-35 a reçu une avionique avancée et un nouveau module optique.

    « Nous avons installé deux pylônes de suspension supplémentaires (il y en a désormais huit, ndlr), ce qui permet d'équiper l'avion des armements actuels et futurs, y compris les armes à laser », a ajouté Iouri Slusar.

    Vladimir Poutine, à son tour, a exprimé l'espoir que le nouveau chasseur renforcerait considérablement l'armée russe.

    « J'espère réellement que notre armée sera considérablement renforcée par cette machine. L'avion a également un bon potentiel d'exportation, étant donné que 30 pays exploitent activement un autre aéronef, le MiG-29, et ont l'infrastructure nécessaire », a estimé M. Poutine.

    Après la déclaration du président russe, l'équipage a fait décoller le MiG-35 pour son premier essai en vol, et quelque temps plus tard, a rapporté que les essais avaient été concluants.

    « Tous les objectifs et les résultats ont été remplis, tous les systèmes embarqués, y compris le propulseur et le système de contrôle de l'avion ont fonctionné normalement », a déclaré le pilote d'essai de l'entreprise MiG, Mikhail Beliaev.

    Il a ajouté que l'équipage de l'avion avait donné une évaluation positive des résultats des premiers tests, indiquant que l'évaluation quantitative serait présentée après le traitement des données des systèmes de télémétrie embarqués.

    Le MiG-35 est un chasseur polyvalent de la génération 4++, qui a été développé à base de la machine précédente MiG-29. Selon des sources ouvertes, le MiG-35 est capable de transporter jusqu'à 7 tonnes de charge utile et atteindre une vitesse de Mach 2,25 (2700 kilomètres par heure). Son rayon d'action est de 1 000 km, son plafond est de 17 500 mètres.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Chasseur russe T-50: première vidéo du ravitaillement en vol
    Pourquoi les USA ont renoncé au chasseur F-22 Raptor
    Le chasseur américain F-35 sera-t-il modernisé?
    La Chine teste un nouveau chasseur furtif
    Tags:
    chasseur, aviation, MiG-35, Consortium aéronautique unifié (OAK), Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik