Défense
URL courte
21674
S'abonner

La Chine se dit prête à neutraliser les signaux du système antimissile américain THAAD déployé en Corée du Sud malgré ses nombreuses protestations. Elle pourrait notamment recourir à des technologies électromagnétiques.

Sachant qu'elle ne pourra pas empêcher le déploiement du système antimissile américain THAAD en Corée du Sud, la Chine préparerait des contre-mesures à l'aide de ses systèmes antiradar capables de neutraliser les signaux des radars américains, annonce le journal South China Morning Post, citant le général chinois à la retraite Wang Hongguang.

Des composants des batteries THAAD ont déjà été acheminés à la base militaire d'Osan, à bord d'un transporteur C-17, dans le cadre du déploiement du bouclier antimissile américain en Corée du Sud.

Selon Wang Hongguang, Pékin préparerait des mesures visant à neutraliser les signaux des radars THAAD, sans attendre l'élection du nouveau président sud-coréen. Celui-ci ne changera pas de politique, pense-t-on à Pékin.

« Nous possédons déjà des équipements nécessaires sur place. Il suffira de les déplacer », a-t-il déclaré.

D'après Yue Gang, commentateur militaire et ancien colonel de l'Armée populaire de libération, la Chine pourrait perturber le fonctionnement du THAAD à l'aide de technologies électromagnétiques. La péninsule de Shandong sur la côte est du pays, en face de la Corée du Sud, est un endroit idéal pour installer l'équipement chinois, selon lui.

La Chine pourrait également envoyer des avions censés voler près du THAAD pour interférer avec ses signaux radar, a déclaré Fu Qianshao, un expert en équipement aéronautique.

La Chine a plus d'une fois souligné qu'elle dénonçait le déploiement du THAAD en Corée du Sud et qu'elle prendrait les mesures nécessaires pour protéger ses intérêts sécuritaires.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les USA déploient les systèmes antimissiles THAAD en Corée du Sud (Vidéo)
Missiles DF-41 chinois: Pékin compte répondre au THAAD des USA?
Missiles THAAD: une pomme de discorde entre la Chine et le Japon
Systèmes THAAD en Corée du Sud: Pékin appelle à «ne pas emprunter ce mauvais chemin»
Tags:
défense antimissile, système antimissile THAAD, Corée du Sud, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook