Défense
URL courte
1460
S'abonner

Équipée de missiles de croisière, l’une des toutes nouvelles frégates de la Marine russe est passée par le détroit de Gibraltar pour renforcer le groupe naval permanent installé en Méditerranée.

La frégate Amiral Essen a rejoint le groupe naval russe en Méditerranée, a annoncé aux journalistes le porte-parole de la Flotte russe de la mer Noire Viatcheslav Troukhatchev.

« La nouvelle frégate de la Flotte russe de la mer Noire, qui effectue un passage de la Flotte de la Baltique à la Flotte de la mer Noire, est passée par le détroit de Gibraltar pour rejoindre la mer Méditerranéenne », a-t-il indiqué.

Outre l'Amiral Essen, le groupe naval russe en Méditerranée comprend également la frégate Amiral Grigorovitch.

Les bâtiments de la classe 11356 sont destinés à mener des opérations contre les navires et les submersibles dans les mers et les océans, ainsi qu'à parer les attaques aériennes. Ils seront armés de missiles mer-mer, mer-air, de pièces d'artillerie, de torpilles et de bombes.

La tête de série, la frégate Amiral Grigorovitch, a été mise en service le 11 mars 2016. Le deuxième bâtiment de la série, Amiral Essen, a été remis à la flotte le 7 juin. Les deux navires équipent la Flotte de la mer Noire.

Amiral Essen est équipé de missiles de croisière Kalibr, de système d'autodéfense Chtil-1, du système canon A-190 et est capable de porter un hélicoptère naval Ka-27.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Turquie se dote d'un nouveau navire de débarquement amphibie
Un navire-prison dans le style de Game of Thrones présenté en France (Vidéo)
Le grand navire de débarquement russe Tsezar Kounikov en manœuvres au large de la Crimée
Tags:
frégate, Méditerranée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook